Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Potins Scope

Une nouvelle chronique prend naissance et je serai l’inconnu qui espère vous décrocher quelques rictus en vous confiant les potins les plus croustillants. Dans certains cas je pourrai en gêner quelques’uns, soit du merveilleux monde des impliqués, du personnel enseignant ou non, enfin tout ce beau monde qui contribue à ce que Polytechnique soit un endroit où il fait bon vivre. Alors, vous êtes prévenus.

2010

Tout d’abord veuillez noter qu’à partir de maintenant la Sécurité de Polytechnique a le titre officiel de « BIG BROTHER VOUS REGARDE » avec ses quatre ministères, en commençant par le ministère de la vérité Poly-Party celui même qui s’occupe du divertissement, suivit du ministère de la Paix. L’AEP celui qui gère les guerres, en troisième vient le ministère de l’amour D. Allaire celui qui veille au respect de la loi et de l’ordre et enfin le dernier ministère, celui de l’abondance, responsable des affaires économiques M.Cokfat mais sachez que le seul ministère réellement effrayant est celui de l’amour… à suivre.

Retour sur le Beach

On a cru comprendre que le ministère de l’amour fit rentrer sa troupe de pompiers pour prendre connaissance des installations mais heureusement le ministère de la vérité à fait ses devoirs.

Poly-Party – 1 D. Allaire – 0

Et j’en profite pour offrir mes sincères félicitations au ministère de la vérité, une excellente équipe, qui ont travaillé fort pour faire de ce Beach un évènement prisé par plusieurs universités. Merci ! pour votre générosité et de votre savoir-faire et aussi pour avoir prouvé à BIG BROTHER que vous êtes un ministère responsable.

J’ai ouïe-dire que l’École veut engager Poly-Party pour s’occuper de leur prochain party de Noël…Enfin le personnel auront droit à un bon party

On me confirme que M. Farmer ne se peut plus et qu’il tarde à laisser son petit nuage…

Pendant et à la fin du Beach on aurait surpris d’anciens présidents de l’AEP en perte de contrôle dû à un excès d’hormones…

Un certain ex V.-P. Interne avait d’la misère à parler et ce n’etait pas le seul…

Mademoiselle un dernier conseil pour le prochain party… sachez vous arrêter quand la bière ne rentre plus…Le laveur de plancher vous en sera reconnaisant. Et je ne parle pas du V.-P. Services de l’AEP !

Et pour toutes les grandes gueules de Poly, comme le dirait si bien Patrick Huard : Si t’as rien à dire « Farme ta gueule » pis si t’as quelque chose à dire « Farme ta gueule quand même »

Je termine en disant qu’en chacun de nous existe un brin de folie et que ce brin est-il un peu plus gros chez certains ou plus drôle chez les autres mais en autant que nous sommes pas concernés les choses sont toujours plus drôles !

Je vous invite à m’écrire autant vos suggestions que vos commentaires…De plus, si vous voulez faire passer un message tel une lettre d’amour, une invitation ou dire combien vous l’aimez etc… Je suis là pour vous…

Le Beach Party, est THE fameux party très prisé pour son côté exotique et chaud en plein milieu de l’hiver glacial de Montréal. Chaud dîtes-vous ?! Je dirais plutôt hot, hot, hawt ! En effet si certains fêtards sont là pour se délecter de précieux nectars euphoriques, d’autres en profitent pour atteindre le 7e ciel. La prochaine fois, prêtez une attention particulière dans les toilettes ou bien des recoins cachés du Beach, vous pourriez tomber sur quelques surprises. Certains de la prochaine génération pourront déclarer fièrement qu’ils ont été conçus sous l’œil bienveillant de Noctambula… et quelques 1 200 étudiants.

1 200 étudiants ?! Pas si sûr, car certains seraient rentrés sans billets, esquivant de manière futée la sécurité à l’entrée. Le Beach Party ressemblait plus à un moulin qu’à autre chose. Mais n’y avait-il pas des gardes de sécurité à l’entrée pour vérifier les bracelets ?! Trop occupés à vérifier autre chose…

Sans vous parler du nombre d’infidèles lors du party… s’il vous plaît, l’alcool n’excuse pas tout ! Mais il peut servir de prétexte pour se jeter dans les bras du directeur d’un certain comité du pavillon Lassonde.

Le Beach met un terme aux initiations de l’hiver, initiations remplies de potins et de 9.2 ! Car on aime les 9.2, et les nouveaux en raffolent ! Apparemment les nouvelles étaient en feu, laissant peu de choix aux intégrateurs que de se laisser faire, si ce n’est abusé, par ces futures ingénieures. Telles des tigresses en chasse (enfin des tigresses alcoolisées), elles repéraient leur proie affaibli (alcool quand tu nous tient) et passaient à l’attaque sans aucune sommation. Si le PINEP tient à ce qu’il y ait le moins de 9.2 possible il faudrait voir à faire des initiations sous le signe de la sobriété…




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.