Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Coupures Culture

Pages cultures teintées de politique, actualité oblige ! Le gouvernement Harper cisaille allègrement les subventions accordées aux programmes artistiques et culturels. 42 millions, ce n’est rien ? C’est sur, 42 millions, c’est peut-être rogner sur ce qui est superflux : encourager à développer de nouvelles idées ; aider à promouvoir à l’étranger l’identité québécoise et sa richesse ; faire en sorte que le québec rayonne à travers la francophonie par sa multitude et sa variété ; mettre sur scène de nouveaux concepts créateurs et originaux… Bref rien de bien important.

Mais 42 millions en moins, non seulement ça touche Le Polyscope, car sans nouveaux spectacles, plus de chroniques, de photos, d’interviews ni de critiques ; retour à la description des feuillets paroissaux! C’est vrai quoi, revenons sur le droit chemin, les vraies valeurs et non ces folies qui corrompent la jeunesse. Mais 42 millions, c’est aussi priver de ressources toute une pléiade d’artistes, d’organisateurs, c’est ne pas accorder d’augmentation à l’éclairagiste, le souffleur sous les planches du théâtre, bref, laisser nu un projet sans pouvoir l’habiller en hiver.

Coupures dans la culture, ingénieurs et étudiants de l’Université de Montréal, soyez au fait des évènements actuels, et si vous ne pouvez pas vous imaginer l’inconfort d’une perte de 42 millions pour les artistes, cela reviendrait à aller à l’université et ne pas avoir de chaises pour assister aux cours.

À méditer !

tag youtube : coupures culture




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.