Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Scandale : Mathieu Bonin s’achète une Chrysler !

En mars passé, notre chroniqueur automobile a copieusement injurié le constructeur Chrysler. Toutefois, le Polyscope fut informé (via certaines photos sur Facebook) que Mathieu Bonin s’est acheté une Chrysler Intrepid ES 2001 au cours de l’été. Devant l’éclatement de ce scandale, le Polyscope confronta le journaliste fautif.

Q« Go f*** yourself », « We’ll kick your sorry a** » et « Get raped in hell »… Ces commentaires ne te sont pas familiers ?

R Ça ressemble pas mal à ce que j’ai pu écrire dans ma chronique du 13 mars 2009 lorsque j’ai appris que Chrysler voulait transférer ses usines hors du Canada. Je tiens à souligner que ce genre de journalisme n’est vraiment pas professionnel. À ma décharge, cette situation m’avait mis hors de moi, car non seulement Chrysler voulait des concessions plus généreuses de la part des syndicats que celles données à GM, mais il s’avérait que le constructeur devait 355 M$ (et non 500 M$ comme précédemment stipulé) en taxes non payées.

 

Q Une semaine plus tard, tu as même appelé au boycott des produits Chrysler, dans le cas où cette corporation cessait ses activités aux Canada.

R Effectivement, j’étais encore furieux : comme je l’avais écrit, il s’agissait littéralement d’une tentative d’extorsion. Toutefois, la situation a changé radicalement. Tout d’abord, le syndicat des travailleurs de l’automobile et Chrysler ont réussi à trouver un compromis salarial. Ensuite, le 30 avril, Chrysler se met sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites aux États-Unis. Maintenant, les parts de Chrysler sont réparties entre les groupes suivants : 67,8 % appartiennent au fond de retraite de l’UAW, 20 % appartiennent à FIAT Spa, 9,8 % appartiennent au gouvernement américain, et 2,4 % appartiennent aux gouvernements ontarien et canadien.

Q Qu’en est-il des taxes non payées ?

R Selon Ward’s Auto, le désaccord aurait été réglé, mais aucune précision n’a été apportée. J’ai parlé à une représentante de Chrysler, et elle m’enverra les détails une fois sa recherche terminée.

 

Q Mais qu’est-ce qui t’a poussé à acheter une Chrysler usagée alors ? N’envoies-tu pas un message contradictoire ?

R Puisque Chrysler a maintenu ses opérations au Canada, je ne voyais plus de raison pour maintenir le boycott. De plus, j’ai acheté ma voiture d’un particulier. Il faut également préciser que la valeur de revente des produits Chrysler est très basse: j’ai réussi à me procurer une Intrepid 2001 toute équipée avec cuir, toit ouvrant et ayant un kilométrage respectable (136 000 km) pour moins de 4000 $. À mon avis, il est impossible de trouver un meilleur rapport qualité-équipement-prix sur le marché de l’occasion. Quant à la contradiction, je ne crois pas que ce soit la dernière ! Mes opinions peuvent quand même changer avec le fil du temps…

Mots-clés : Automobile (46)

Articles similaires

Nouveautés nord-américaines, morts annoncées, et méchanceté gratuite

20 février 2009

On dirait que le Dieu de la rationalisation frappe fort ces temps-ci. Lorsque ce n’est pas des milliers d’emplois qui sont supprimés, c’est littéralement des compagnies qui sont fauchées, qu’elles soient bonnes ou non. Toutefois, ce branle-bas de combat permet à certaines nouvelles technologies d’émerger... La grande nouvelle de la semaine Restructuration oblige, General Motors se doit de faire un grand ménage : parmi les victimes, on retrouve Saturn, Saab, Hummer et High Performance...

Scandale Toyota : Mathieu Bonin enquête

5 février 2010

Je trouve un peu ironique que les deux plus gros rappels de l’histoire de Toyota soient de nature relativement banale : après tout, il ne s’agit que d’une vulgaire pédale d’accélérateur et d’un tapis protecteur. On est très loin du réservoir d’essence qui explose de la Ford Pinto. Malheureusement, ces deux composantes font en sorte que l’accélérateur reste coincé, résultant en une soudaine accélération. Aux États-Unis, un policier californien ainsi que trois membres de...

Entrevue avec Loïc Dagnon, fondateur et PDG de Voitures Électriques du Québec

26 septembre 2008

- Mise en contexte: Une Madza 3 électrique ! _____ Votre voiture est fabuleuse! Où et quand peut-on l’acheter? Présentement, la voiture n’est pas en vente. On est présentement en négociations avec le Ministère des Transports afin de faire homologuer la voiture pour la route. Après, on établira des points de vente. Qu’en est-il du financement et des assurances de la voiture? Le groupe BMO financera le client pour l’achat de la...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.