Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Montréal, ville de cirque

Les arts du cirque sont à l’honneur cet été : la Société du Vieux-Port de Montréal présente la Promenade des Arts du Cirque. Tout le long de la promenade, ce sont plus de 750 représentations gratuites qui seront présentées du 24 juin au 30 août 2009. Du mercredi au dimanche, une quinzaine de prestations spécialement conçues pour le site des Quais se succéderont sur terre ou sur l’eau. Ces spectacles seront assurés par deux troupes talentueuses : Les 7 doigts de la main et La Loupiote.

Pour leur 7e année d’existence, la compagnie Les 7 doigts de la main a recruté 8 artistes issus de l’École Nationale du Cirque pour des représentations aussi bien le long des quais que sur l’eau. Ces artistes réaliseront 8 spectacles différents, tous empreints de la créativité, de l’humour et de l’originalité qui caractérisent cette troupe.

Le voilier-spectacle La Loupiote, quant à lui, fait escale tout l’été à Montréal. Son équipage présentera deux nouvelles créations sur son pont, sa mâture et ses espars. Les spectacles Entre Île et Aile et Les navigateurs sont à la fois poétiques et comiques. Ces prestations sont rendues spectaculaires par leurs performances à fleur d’eau.

Cette programmation unique s’inscrit dans la mission culturelle de la Société du Vieux-Port. Elle offre la possibilité de (re)découvrir les bords du Saint-Laurent, en permettant aux Montréalais et à leurs visiteurs de vivre de nouvelles expériences culturelles. La Promenade des Arts du Cirque vient renforcer l’inclination : Montréal, ville du cirque.

Nouvelle création du Cirque Éloize

La dernière création du Cirque Éloize, ID (se prononce à l’anglaise), sera présentée en première mondiale du 7 août au 25 octobre au Global Fair & Festival 2009 à Incheon, en Corée du Sud. Quatre-vingt-quatre représentations sont prévues pour cette 7e création de la compagnie. Destiné à un large public, ce spectacle permettra au Cirque Éloize de développer de nouvelles relations avec l’Asie.

Ce spectacle aborde les thèmes de l’identité et de la ville dans un monde où l’image est omniprésente. Il marque également une nouvelle rencontre : le mélange des danses urbaines avec les arts du cirque. Après avoir exploré l’univers du rock avec Excantrius, la musique classique et la danse contemporaine dans Cirque Orchestra, ID intégrera le hip-hop et le break dance. Le mélange de ces deux univers différents explore une nouvelle face des arts du cirque et affirme une créativité propre au Cirque Éloize. Ce rapprochement permet aux deux mondes d’explorer de nouvelles possibilités.

L’écriture et la mise en scène de ID sont signées Jeannot Painchaud, fondateur et codirecteur de Cirque Éloize. Pour mettre en place ce concept novateur, Jeannot Painchaud s’est entouré de Mourad Merzouki. Ce chorégraphe français, spécialiste reconnu du hip-hop, avait à coeur de porter cette danse dans un autre milieu.

ID rassemble 14 artistes multidisciplinaires issus de 7 nationalités. De nombreux danseurs sont venus compléter la formation d’acrobates, issus pour la plupart de l’École Nationale de Cirque.

Après avoir compléter sa tournée en Corée du Sud, le Cirque Éloize reviendra au Québec, à Montréal, ainsi qu’à Toronto.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.