Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

L’implication à Poly : Guide pour les NULS !

Les initiations ne sont que le début d’une grande aventure à Poly. Les personnes que tu* rencontres risquent fortement de t’accompagner tout au long de ton bac, que tu sois en train de suer pour remettre le prochain travail d’équipe ou que tu savoures une bière en gang le vendredi au pub. Rappelles-toi, par contre, une fois que ton QG sera démonté après les initiations et que tu ne sauras plus quoi faire de ta peau entre les murs de couleur saumon du pavillon principal, qu’il y a une multitude de comités qui agrémenteront ton séjour à Poly, peu importe le moment de la session.

Bon, cher nouveau ou chère nouvelle, maintenant que j’ai ton attention et avant que Poly-Party te donne la chienne, saches que les initiations se font sur une base volontaire. Autrement dit, personne ne viendra baisser ton prestigieux numéro 0 du Polyscope de ton champ de vision pour te faire caler une bière. Au fait, à ta place, je serai offusqué de me faire aussi impoliment arracher des pages d’un univers de scandales savoureux et de contrôle médiatique tyrannique à Poly ! La nuance est bien simple. Si tu manifestes le désir brûlant d’ingérer en un temps record la substance de contenu alcoolisé quelconque à la portée de ta main, cela fera extrêmement plaisir à quelqu’un qui porte un T-shirt différent du tien de te verser ladite substance dans ton bock du nouveau (que tu garderas religieusement avec toi durant toute la semaine, voire jusqu’à la fin de ton bac).

Parlant des autres T-shirts (ceux des intégrateurs, de l’AEP, du Pinep et de PoPa), n’aies surtout pas peur de les approcher : ils sont là pour t’intégrer dans la communauté polytechnicienne. Ton chef intégrateur est probablement la meilleure personne pour répondre à tes questions. Il connaît déjà le milieu de l’implication depuis plusieurs années et, qui sait, peut-être qu’il sera président de l’association étudiante l’année prochaine ! Je te mets au défi de trouver Lime au C-215, justement, pour lui rappeler la belle victoire de BMGP et t’nitier au local de l’AEP.

Enfin, si la semaine d’initiation à Poly devient tout simplement la plus belle semaine de ta vie, je te suggère fortement d’en apprendre davantage sur toutes les possibilités d’implication avoisinantes. Parle-en avec les anciens. Va te présenter à ton comité à l’éducation, c’est-à-dire le CEG(whatever). Débouche-toi une bière dans un comité à l’interne, tel que le distingué Polyscope au C-214. Ce fameux numéro 0 t’en fera découvrir davantage. On est tous là pour toi. Même les pages qui forment la brique dans ton agenda deviendront une précieuse source d’information. Seulement, par pitié, ne laisse pas échapper les initiations à Poly…

* Cet article est écrit au « tu » par souci de non-conformité.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

À Poly sans ma voiture

18 septembre 2009

La chronique « Les nerfs en sphère » débute tout doucement avec une petite crise de vert. Même si j’aimerais bien dénoncer les mauvaises habitudes de certains automobilistes compulsifs, ma description de la Journée sans voiture du mardi 22 septembre prend plus l’allure d’une fête urbaine ou, si vous voulez bien, d’un changement de mode de vie par solidarité. Ainsi, si vous prenez votre voiture mardi parce que vous avez peur de descendre trois étages sous...

Les épiceries, des commerces verts ? Bullshit !

2 octobre 2009

Pourquoi tentons-nous de bannir les sacs en plastique dans les épiceries ? Pour être écologique, vous dites ? Bien franchement, tout cela n’est qu’un gros leurre puisque ces commerces demeurent une catastrophe environnementale et une source faramineuse de gaspillage. Je vous en prie : continuez d’amener vos sacs réutilisables, mais exigez que les supermarchés fassent des efforts à la hauteur de leur industrie. C’est le temps de leur lancer un message avant qu’elles s’enflent...

Un été haut en (quatre) couleurs

14 août 2009

Quel été nous avons eu ! Bien sûr, les optimistes diront qu’il n’est pas encore terminé et que les cours qui recommencent ne sont qu’une illusion et que s’ils retournent se coucher, ça sera encore les vacances demain. Des intentions nobles, c’est évident. Mais j’ai le regret de vous informer que les vacances d’été sont bel et bien terminées. Tout de même, on n’est pas nécessairement fâchés que l’été s’achève. Car après des semaines très...