Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Le choix de POLYRAD

Par Pierre-Luc Godin

Vous l’aurez peut-être remarqué avec mes chroniques précédentes : j’ai des goûts qui pourraient être qualifiés de mainstream, un mot pourtant tabou chez Polyrad… Ainsi, lorsque je découvre un album qui me plaît, il est souvent déjà connu ou sur le point de le devenir. Toutefois, pour l’album de cette semaine que j’écoute en boucle depuis environ un mois, ce n’est pas le cas.

L’album All Possible Futures de Miami Horror en est un qui commence en synthpop et en nu-disco, donc avec un son très radiophonique, et qui finit sur des touches de house et d’electronica. Il est sorti il y a environ 7 mois et n’a pas vraiment fait de vagues. D’ailleurs, le clip de « Real Slow », le titre le plus populaire de l’album, n’a même pas 150 000 vues sur YouTube aujourd’hui.

Et pourtant, croyez-moi, l’album est une véritable perle du début à la fin. Bon, ok, peut-être pas du début : la première chanson « American Dream » est bonne, mais peut-être pas à la hauteur du reste de l’album

qui est exceptionnel. Sinon les quatre chansons suivantes, « Real Slow », « Love Like Mine », « Cellophane » et « Wild Again » ont de quoi vous faire lever de votre siège pendant votre étude et vous faire danser n’importe comment dans votre salon. Sérieusement. Ou alors c’est juste à moi que ça fait ça…? Vous me direz.

Le reste de l’album est un peu plus calme et vous permet de vous rasseoir et de vous concentrer sur votre rapport de labo, mais la qualité reste invariablement jusqu’à la dernière note de « Forever Ever? », le dernier titre de l’album. En somme, All Possible Futures ne possède pas la moitié de la popularité qu’il mérite. Allez l’écouter, vous rendrez service au groupe et à vous-même.

Artistes similaires : Chromeo, Great Good Fine Ok, Passion Pit

Mots-clés : Musique (217)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Dans la peau d’un étudiant aux cycles sup’

24 janvier 2014

Cette semaine nous avons rencontré Jean-Michel Attendu, un étudiant au doctorat dynamique et passionné par l’acoustique. Jean-Michel est féru de sciences et c’est donc avec enthousiasme qu’il est entré dans le monde de la recherche. Ses travaux sur l’holographie acoustique lui ont permis de voyager pour partager ses connaissances (Lituanie, Thaïlande) et il a retenu l’attention des médias en remportant le troisième prix d’un concours provincial d’images scientifiques.   PPeux-tu résumer ton parcours avant le...

Les séries à regarder en 2012

14 septembre 2012

  La session vient de recommencer et avec elle recommence les différentes séries. Qu’elles soient anciennes ou nouvelles voici un récapitulatif des séries qui marchent, ou qui vont peut-être marcher Revolution La nouvelle série Revolution se situe dans un futur très apocalyptique. L’action se situe 15 ans après qu’un étrange et mystérieux phénomène ait désactivé toutes les technologies de la planète allant de l’ordinateur jusqu’au moteur, de la voiture aux batteries. Les personnes se...

OSHEAGA

14 septembre 2007

Quel est le but de cette chronique post festival? Un peu de pub d’Osheaga pour pouvoir obtenir des accréditations l’année prochaine, un peu pour vous faire regretter de ne pas y être allés et beaucoup pour tenter de vous faire revivre cette excellente après midi passée en compagnie de Macy Gray, Pas chic chic et autre Pascale Ricard. Mais je ne suis pas un bon critique, je ne suis même pas un critique. Donc je...