Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Le choix de POLYRAD

Par Pierre-Luc Godin

Vous l’aurez peut-être remarqué avec mes chroniques précédentes : j’ai des goûts qui pourraient être qualifiés de mainstream, un mot pourtant tabou chez Polyrad… Ainsi, lorsque je découvre un album qui me plaît, il est souvent déjà connu ou sur le point de le devenir. Toutefois, pour l’album de cette semaine que j’écoute en boucle depuis environ un mois, ce n’est pas le cas.

L’album All Possible Futures de Miami Horror en est un qui commence en synthpop et en nu-disco, donc avec un son très radiophonique, et qui finit sur des touches de house et d’electronica. Il est sorti il y a environ 7 mois et n’a pas vraiment fait de vagues. D’ailleurs, le clip de « Real Slow », le titre le plus populaire de l’album, n’a même pas 150 000 vues sur YouTube aujourd’hui.

Et pourtant, croyez-moi, l’album est une véritable perle du début à la fin. Bon, ok, peut-être pas du début : la première chanson « American Dream » est bonne, mais peut-être pas à la hauteur du reste de l’album

qui est exceptionnel. Sinon les quatre chansons suivantes, « Real Slow », « Love Like Mine », « Cellophane » et « Wild Again » ont de quoi vous faire lever de votre siège pendant votre étude et vous faire danser n’importe comment dans votre salon. Sérieusement. Ou alors c’est juste à moi que ça fait ça…? Vous me direz.

Le reste de l’album est un peu plus calme et vous permet de vous rasseoir et de vous concentrer sur votre rapport de labo, mais la qualité reste invariablement jusqu’à la dernière note de « Forever Ever? », le dernier titre de l’album. En somme, All Possible Futures ne possède pas la moitié de la popularité qu’il mérite. Allez l’écouter, vous rendrez service au groupe et à vous-même.

Artistes similaires : Chromeo, Great Good Fine Ok, Passion Pit

Mots-clés : Musique (217)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Social Distortion @ Medley : Death or Glory

20 août 2009

Les Rockabillies de Social Distortion étaient de passage le 5 août passé au Medley de Montréal. Ils ont entrainé dans leur sillage la foule des nostalgiques de Hank William Senior . Précédés sur scène par The Strangers et les femmes fatales de Civet, les californiens d’Orange County ont su allumer le public montréalais comme le ferait un berger corse avec un bâton de dynamique dans une étable pleine à craquer. Considéré comme un des groupes...

Les shows à ne pas rater

30 janvier 2015

Après les groupes à surveiller, Laurent nous fait le tour des concerts auxquels vous devez absolument assister en 2015! Nous serons choyés en ce début 2015, chers amis montréalais, pour ce qui est des showsmusicaux sur l’île de Montréal! Voici quelques spectacles que vous ne voulez pas manquer pendant la session d’hiver, et comme d’habitude, il y en a pour tous les goûts, que vous cherchiez dans le domaine québécois-franco ou plutôt ailleurs dans le...

Quoi faire à Montréal

28 septembre 2012

  Le Dernier Récif 3D Date: Jusqu’au 4 octobre Horaire : changeant, présenté en anglais et français Lieu: Centre des Sciences de Montréal, IMAX Description : Images magnifiques de récifs situés dans diverses parties du globe : Îles Palaos, Bahamas, New York, Polynésie française et bien plus Prix : débute à 11,50$ pour un adulte Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges Date : 12 septembre au 20 octobre 2012 Horaire : 20:00 Lieu...