Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Lever le drapeau pour mieux prévenir que guérir

Lors du party de début de session Sparta Coliseum le 22 janvier dernier, la commission PAAD (Prévention des Abus d’Alcool et des Drogues) a eu l’initiative de confectionner des drapeaux (voir la photo ci-jointe) afin de sensibiliser les fêtards sur ce qu’on pourrait mettre dans leur verre à leur insu, lorsque ce dernier est sans surveillance. En effet, ces drapeaux étaient utilisés par de bienveillants individus pour être déposés très discrètement dans les verres des fêtards. Sur le drapeau, il y est imprimé d’un côté « Ce drapeau aurait pu être de la drogue », et de l’autre, « Surveille ton verre! ». Mais des sources affirment que beaucoup de verres avaient un couvercle en guise de sûreté. Excellent!

IMG_20160211_203129

Mots-clés : PAAD (1)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

À la découverte de la maîtrise cours

14 mars 2014

Après la maîtrise recherche et le doctorat, le Polyscope poursuit ses entrevues de cycles supérieurs. À la rencontre cette semaine de Atout Carré, étudiant français en double diplôme, inscrit à la maîtrise cours en génie mécanique. On commence par un petit laius administratif. La maîtrise a pour but d’approfondir les connaissances technologiques et scientifiques en génie. Si on se réfère au site de l’École Polytechnique, le profil recherche (voir l’entrevue du Polyscope Volume 47, Numéro...

Atelier : la gestion du temps

25 septembre 2009

Par Gilles Lussier Les ateliers d’information pour l’amélioration des habiletés d’apprentissage proposés à chaque trimestre visent à fournir aux participants divers moyens de développer un ensemble de compétences essentielles à une activité scolaire satisfaisante et plus agréable. Ces ateliers s’adressent autant à des étudiants voulant améliorer un rendement déjà satisfaisant qu’à ceux ayant un fonctionnement plus problématique. Comment s’y inscrit-on ? Aucune inscription n’est requise. C’est gratuit (... mais payant ! ;-) ). Chaque atelier forme un...

Coupures Culture

26 septembre 2008

Pages cultures teintées de politique, actualité oblige ! Le gouvernement Harper cisaille allègrement les subventions accordées aux programmes artistiques et culturels. 42 millions, ce n’est rien ? C’est sur, 42 millions, c’est peut-être rogner sur ce qui est superflux : encourager à développer de nouvelles idées ; aider à promouvoir à l’étranger l’identité québécoise et sa richesse ; faire en sorte que le québec rayonne à travers la francophonie par sa multitude et sa variété...