Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Embrasser au premier rencard ?

Aperçu article Embrasser au premier rencard ?
Cliquer pour agrandir
 (lien ouvrant dans une nouvelle fenêtre)
Hum...chaleur. Photo © elleadore.com

Attention : le contenu présenté dans cet article ne représente pas la vérité objective de la situation discutée. Il s’agit d’une position de débat qui vise à faire réagir. Tu n’es pas d’accord ou tu crois qu’il y a fausseté? Viens en débattre au C231.5!

Toi/lui : overdose de parfum, chemise que tu portes occasionnellement, gomme à mâcher afin de dissimuler la menthe de ton dentifrice…

Toi/elle : réunion stratégique entre amies, vérification anti rouge à lèvres sur les dents, pratiques de faux rires au cas où il te sorte des blagues douteuses…

Le premier rencard est plus stressant qu’un examen final avec une pondération de 100 % et qui récapitule l’ensemble de ta vie. Ton plan a été conçu et répété de A à Z environ dix fois. Tu as demandé des conseils à tes amis sur Facebook (ou Google+, qui sait?), les quelques tops 10 sur Internet t’ont permis de trouver « the » restaurant où l’inviter, tu as entendu ton ami dire que l’emmener au karaoké était idéal pour lui faire passer une bonne soirée…

Mystérieusement, dans cette soirée où tout était si bien planifié pour que ça ne marche pas, tout se passe bien : il/elle rit de tes blagues choquantes, il/elle te fixe continuellement, il/elle a même les pieds dirigés vers toi (comme le site web que tu consultais ce matin te disait!). Il/elle n’a même pas touché(e) à son téléphone une seule fois! Tu ne pourrais rêver d’un meilleur scénario.

La soirée touche à sa fin, tu le/la regardes, tension dans l’air mesurable en kilovolts…

Embrasser au premier rencard, est-ce correct?

D’un côté, tu te dis que c’est de mesure avec tout ce que tu as vécu(e) cette soirée! Tu as probablement envie d’officialiser cette relation le plus vite possible, histoire de libérer cette flamme dans ton cœur! Peut-être que ce serait aussi sur le coup du moment, de la joie et de la passion d’avoir vécu une telle soirée que tu te dois de la signer avec un baiser? Finalement, tu te dis que si tu as pu partager une soirée comme celle-ci, tu peux partager au moins un baiser.

Mais, d’un autre côté, ce baiser peut être spécial pour toi. Ce n’est pas pour n’importe qui, et tu le donnes uniquement quand tu es certain de vouloir l’échanger. À tes yeux, le baiser est plus qu’une simple formalité affective, il est la marque d’affection intime : le cadeau que tu donnes à celui/celle qui est important à tes yeux.

Que tu veuilles l’embrasser dans cette superbe soirée ou que tu veuilles laisser l’amour prendre son envolée, l’important c’est que tu sois à l’aise et confortable dans ce que tu fais, baiser, câlin, ou claque au visage.

Et même si tu n’as pas de rencard un mercredi ou un jeudi soir, on t’en propose un à une de nos pratiques à PolyDébat : M-1010 à 18 h!

Mots-clés : Saint Valentin (15)

Articles similaires

St-Édito d’amour chéri

11 février 2008

Je tiens à commencer cet édito en remerciant la ministre Courchesne pour le plan d’action qu’elle veut appliquer aux cours de français de niveaux primaire et secondaire. C’est gentil, Michelle, d’avoir réagit si promptement à mon éditorial. J’ai bien aimé l’apprendre par surprise dans La Presse, mais tu aurais pu me l’annoncer en dégustant un petit porto à la lueur d’une chandelle, comme nous en avons généralement l’habitude, tu sais. Tout ça pour dire...

La St-Valentin Inc. en lock-out cette année

11 février 2008

Par simple curiosité, l’an passé j’ai demandé à tout le monde que je connais : « qui aime la St-Valentin? » Quelle ne fut pas ma grande surprise de constater que personne, je ne dis bien PERSONNE, n’a avoué aimer la St-Valentin. Je ne comprends pas! Chaque année les compagnies de toutous en peluche font fortune pour la St-Valentin, mais non, personne n’aime ça! J’ai alors poussé ma recherche plus loin. J’ai donc demandé...

Les roses sont rouges……courrier du coeur

11 février 2011

Cette semaine, je lâcherai le poète en moi, Et l’éditorial, à l’habitude en plein désarroi, Sera des plus profonds et sincères. Vous l’aurez deviné, le Polyscope vous sert Pour la St-Valentin un programme de lecture Idéal pour les couples et ceux un peu moins sûrs. Pour débuter, vous aurez droit aux plus belles Créations de nos lecteurs les plus assidus ; Messages provenant de jeunes jouvencelles Adressés aux pauvres Polytechniciens barbus. Amateurs de PolyHabs...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Je mange avec ma tête!

27 janvier 2012

Par Émilie Thibaudeau Éthique alimentaire et environnement Saviez-vous qu’un élevage moyen de saumons répand dans l’environnement autant de matière fécale qu’une ville de 60 000 habitants; qu’au Canada on estime que la moitié des aliments produits sont gaspillés et que si l’on tenait compte des coûts sociaux et environnementaux d’un hamburger celui-ci coûterait 200$? Malheureusement, ces réalités ne sont pas mises en évidence sur les produits achetés comme l’est, par exemple, la fiche nutritionnelle....

Cafés de l’UdeM : La Planck

5 février 2010

Dans ce troisième article dans la série des cafés étudiants de l’UdeM, votre humble serviteur est allé se perdre une fois de plus dans le pavillon Roger-Gaudry, mais cette fois-ci, dans le département de physique. Le café des étudiants en physique, adroitement nommé La Planck, est situé au local D-400, au quatrième étage de la section D dans l’aile est du pavillon : pas le plus accessible des cafés étudiants, mais c’est mieux que celui...

Bonjour et bonne année 2008 !

30 janvier 2008

Par Alexandre Cloutier-Boutin Afin de bien commencer la nouvelle année, voici quelques nouvelles relatives aux services de l’AEP, ainsi qu’un survol de ce que votre association continue de vous offrir comme services gratuit et toujours aussi utiles grâce au travail de nombreux étudiants qui continuent de s’impliquer. Aramark Vous pourrez sans doute profiter de l’arrivée d’un nouveau chef pour la nouvelle année ! En effet, celui-ci amène son lot de nouveauté dans les différents...