Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Critique de la semaine

Album : I

Artiste : Xerath

Année : 2009

Genre : Death-Symphonique-Prog-Industriel

Ça arrive, parfois, de tomber sur des albums inclassables, qui font ressortir tout l’aspect cuisine moléculaire du heavy métal. L’album s’ouvre sur des grands arrangements de violons, ça sonne symphonique à souhait. Pourtant, après environ 1 minute du traitement symphonique, on ajoute au mélange des sonorités hyper-industrielles : les guitares lourdes comme le monde, un chant abrasif dans le tapis, tout ça avec l’esthétique symphonique au même niveau. Un mélange de saveurs peu commun, surtout au fur et à mesure que l’album se fond dans notre cerveau, on découvre des sous-couches de death dans les harmonisations, mais le vocabulaire rythmique est résolument celui du prog. Bref, que du bon. Cet album, dans le fond, c’est un peu comme le terme « sodomie à la crème glacée ». Un concept étrange et difficile à concevoir qui polarise vraiment : soit on aime, et on est un malpropre de la pire espèce, ou on déteste avec effroi et civilité. Moi, j’adore.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Radu Lupu à l’OSM

20 février 2009

Vous voulez connaître un peu plus Beethoven que par sa seule Moonlight sonata ? Le concert de l’OSM en est l’occasion parfaite. Beethoven, qui bien sûr a laissé parmi les plus grands chefs-d’œuvre de l’histoire musicale (5e et 9e symphonies, Für Elise) peut parfois sembler assez hermétique par la grande pompe qu’il déploie. Cependant, son Concerto pour piano et orchestre no 3, en do mineur, op. 37 (1800-03) vous permet d’apprécier toute la fougue de...

Sexe, mensonges et trahisons

6 février 2009

C’est dans le petit théâtre de la marquise situé au milieu du vieux port à l’intérieur de la très belle Caserne Létourneux que se joue en ce moment et jusqu’au 14 février Les Liaisons Dangereuses adapté et mise en scène par Daniel Paquette. L’histoire est connue de nos cinéphiles assidus (ou pas), car cette pièce a très largement inspiré le film « Sexe Intention » (Cruel Intention en anglais). Sexe, mensonges et trahisons, voilà...

Partir

20 août 2010

« On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait. » – Nicolas Bouvier L’été : les spectacles dans la rue, sur les places ; les festivals, les concerts, les regroupements, les amis. Tant de façons de découvrir et participer à notre culture actuelle. Et les voyages ? Comment mieux définir l’été que par « voyage » ? Mais les voyages, c’est aussi une forme de culture. Découvrir les mets typiques d’une région, remettre...