Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Le meilleur du cirque

La Tohu accueille pour la deuxième fois le prestigieux Festival Mondial du Cirque de Demain. Ce festival, organisé chaque année à Paris, décerne des prix aux meilleures performances. Sur les 600 candidatures internationales reçues, seul 24 sont invitées à participer pour décrocher les prix tant convoités. Comme son nom l’indique, le festival présente de nouveaux numéros qui seront repris dans les futurs spectacles des grandes compagnies.

Dans le cadre de leur 32e édition, le festival se déplace à Montréal pour présenter les gagnants des deux dernières éditions, ainsi que quelques invités spéciaux. Tous les numéros joués sont de très haute voltige, chaque artiste pousse un peu plus loin dans sa discipline. Ces disciplines couvrent un large domaine du cirque, et chacun y trouvera son plaisir. Pour ce spectacle, conçu par Alain Pacherie (directeur du Cirque Phénix) et Pascal Jacob, jonglerie, diabolo, équilibre, contorsion, trapèze, sangles aériennes, mâts chinois se retrouvent sur la piste.

Après un beau numéro d’ouverture réalisé par les élèves de l’École Nationale de Cirque de Montréal, c’est au tour des grands gagnants de défiler sur la scène de la Tohu. Le duo français de la compagnie Filophile (médaille d’argent du 31e festival – 2010) présente son numéro humoristique de diabolos. La contorsionniste sud-africaine Lunga (Médaille de bronze du 31e festival – 2010) démontre une souplesse et une flexibilité impressionnantes. Le Kazakhstan est également représenté depuis le 31e festival avec Darkan (médaille d’or) et son numéro élégant de sangles aériennes. Le numéro de mains à mains du duo ukrainien You and Me (médaille d’argent du 31e festival – 2010) est vraiment exceptionnel : les équilibres s’enchaînent avec fluidité et la puissance des numéros contraste avec l’apparente fragilité. Ce duo crée la surprise en inversant les rôles : la jeune femme se révèle une partenaire très solide. Leur numéro possède également une esthétique très travaillée. Dans les gagnants de la dernière édition, on retrouvera entre autre l’espagnol Kerol (médaille d’argent du 32e festival) pour un numéro de jonglage et de human beatbox et la suédoise Uuve Jansson (médaille d’or du 32e festival) pour un numéro de trapèze ballant.

La transition entre les numéros est assurée par le brillant maître de cérémonie Calixte de Nigremont. Ce personnage haut en couleurs accueille les spectateurs et les artistes avec beaucoup d’humour : c’est un numéro à lui tout seul.

La mise en scène du Festival Mondial du Cirque de Demain rappelle l’ambiance des chapiteaux de cirque traditionnel, avec ces rideaux de velours rouge, ces ornements et l’orchestre en hauteur qui joue une musique vivante qui accompagne très bien tous les numéros du festival. Cette atmosphère contraste avec l’esprit très avant-gardiste poussé par les artistes.

Le Festival Mondial du Cirque de Demain est un incontournable pour tous les amoureux du cirque. Ce festival jouera jusqu’au 27 février à la Tohu. Retrouvez la programmation détaillée sur le site tohu.ca.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.