Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Impliques-toi !

C’est ta première session à l’École. Les cours te semblent insurmontables, tout comme les 120 prochains crédits qui t’attendent. Commencer lundi matin à 8h30 au 1er de Lassonde par calcul I et suivre avec deux heures de thermodynamique au 6e étage de l’ancien batiment, bref, rien de bien joyeux, surtout que c’est juste lundi matin…

Réjouis-toi néanmoins, car Poly ce n’est pas juste une longue épopée sans issue à travers des cours, des remises de devoirs, des rapports de laboratoire, des dossiers, des exposés, des études, des journées sans fin où de multiples conflits d’horaires se succèdent et des nuits interminables à mémoriser les livres de référence à en perdre la vue… enfin presque pas juste ça !

Polytechnique, c’est aussi une des vies étudiantes les plus actives et organisées qui puissent exister. Avec un grand nombre d’associations au sein de l’École, tu sauras développer tes centres d’intérêts en parallèle avec tes études en génie.

J’aime bien la philosophie de ces dernières années. Certains acteurs de Polythéâtre ont un jour écrit : « que tu sois petit, gros, roux, nain, blond, plantureuse… » impliques toi ! J’ajouterais même une phrase devenue maintenant célèbre dans les annales de l’implication par un des anciens présidents de l’AEP « Poly, c’est les quatre pires années de ta vie, ou les sept meilleures ! ». Bon c’est certain, pas besoin d’être aussi extrême, mais le message à retenir ici, c’est que tu es là pour te former académiquement, mais surtout, pour te développer personnellement, et c’est à ce niveau là que les associations entrent en jeu.

Envie d’essayer le théâtre et la photo ? De connaître l’arrière scène de l’organisation d’une fête étudiante ou la recette secrète de la fermentation de la bière ? Faire partie d’une société technique et apporter tes connaissances lors de compétition de robotique ou de véhicule solaire et écolo ? Des visées à l’international avec des portées plus humanitaires ? Tous les comités sauront rejoindre tes envies et pourront t’offrir l’espace idéal pour exploiter à son meilleur tes forces et atouts.

Le Polyscope

Profitons de l’occasion pour faire passer un petit message spécial. Le Polyscope est à la recherche de collaborateurs au courant de l’année. Envie de découvrir comment se monte un journal ? De réaliser des entrevues ? Designer une page de couverture ? Faire partie d’une équipe rédactionnelle ? Parlementer autour de l’absurde de Sartre ou du lancer de nain ? Écrire des chroniques et couvrir des évènements à l’Université ou à Montréal ? Débutants, amateurs ou experts, aucune expérience n’est nécessaire, juste une curiosité journalistique est requise ! Le local C-214 est ouvert à tous, notre réunion débute chaque mercredi à 18h, le montage le mercredi soir ainsi que le jeudi durant la journée, puis se retrouve dans les bacs le vendredi suivant, sur l’heure du midi.

Nous publions le seul journal universitaire hebdomadaire tiré à 3000 exemplaires réalisé à 100% par des étudiants, et ce bénévolement. Sections culture, sport, géopolitique, littérature et arts, voyage, vie étudiante, chronique, bande dessinées et d’un grand nombre de photos sauront vous convaincre de l’ampleur du travail réalisé par de vaillants journalistes amateurs qui n’attendent que vous. De nombreux collaborateurs présents et passés ont réussi par la suite à écrire dans d’autres revues, sites Internet et blogs à Montréal, en Espagne, en République Tchèque et en Belgique, tout en couvrant des évènements à New York, à Las Vegas, en Norvège, en Tchéquie, en France, en Suisse, en Espagne, en Italie et j’en passe… Bref, nous sommes cools, alors n’hésitez pas à nous rendre visite, vous êtes les bienvenus !




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.