Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

RELÂCHE… MUSCULAIRE

La chronique des sportifs de salon

Ah comme la neige a neigé et que les examens ont examinés. Nous voici en relâche, pas de neige et pas d’examens… Mon pays ce n’est plus un pays? Enfin… À défaut de profiter des pistes de skis démolies par les inconscients piétons et les insouciants adeptes de la raquette du parc Angrignon, la clémence de la température m’a permis de renouer avec le plaisir de jogger en plein air… et d’émettre le déprimant constat que mon corps était en relâche… musculaire depuis le début des cours.

Il est donc temps de se prendre en main. J’ai commandé le Guide alimentaire canadien (quelle blague). Et tant qu’à lire les directives élaborées, voici ce que Santé Canada suggère à ses humbles citoyens pour rester actifs (de grâce, soyez indulgents envers les auteurs de cet article, ils ont probablement fréquenté une institution en terrain plat).

‘‘L’activité physique est accessible à tout le monde. Nul besoin de courir un marathon ou de passer des heures au gym (dans ta face le CEPSUM); il y a des moyens très simples pour demeurer actif comme, par exemple :

• Marcher à tous les jours;

• Utiliser les escaliers au lieu de l’ascenseur;

• Passer moins de temps devant le téléviseur ou l’ordinateur;

• Jouer avec les enfants;

• Pour les courts déplacements, marcher, pédaler ou rouler à patins;

• Utiliser les pistes cyclables ou les sentiers de promenade du voisinage.’’

Marcher tous les jours. Vraiment. Je ne m’attarderai pas sur les implications syntaxiques de cette phrase, ni des dangers que pourraient représenter le fait de ne pas la mettre en application. Il paraît qu’il y a une fille aux USA qui tente d’atteindre le beau poids santé de… une tonne. On comprend la tentative de marcher le moins possible. Voyons donc ce conseil comme une belle invitation à profiter de ce que votre environnement peut vous offrir (en vous souhaitant de ne pas habiter Montréal-Nord).

Utiliser les escaliers au lieu de l’ascenseur. Je ne vais pas vous suggérer naïvement de suivre les petits pieds ornés du bonhomme louche de Ma Santé au sommet (no offense, je supporte toute tentative d’incitation à l’activité physique) vous attirant sournoisement dans les escaliers du Lassonde. De toute façon, suggérer à un Polytechnicien de prendre les marches, c’est supposer que les escaliers roulants sont toujours fonctionnels. Donc, à moins d’avoir une carte d’ascenseur ou de ne jamais venir la fin de semaine, il y a fort à parier que le Polytechnicien moyen fait minimum un gros 5 minutes (10, si vous allez au 6e du principal, wink géo) d’activités physiques.

Passer moins de temps devant le téléviseur ou l’ordinateur. Merci Santé Canada de plaider en faveur d’une abolition des cours de Matlab. Trêves d’illusions. J’ai des doutes à l’effet que le Polytechnicien moyen puisse passer moins de temps devant un écran. Même en géo, présumés trippeux plein air par excellence, nous sommes cuits.

Jouer avec les enfants. (…) Hum. Bon. Je ne voudrais pas être de mauvais goût ici. Je me passerai donc de commentaires.

Pour les courts déplacements, marcher, pédaler ou rouler à patins. Conseil valable cinq mois par année, c’est-à-dire généralement pendant la période où nous n’avons pas d’école et du temps à consacrer à la pratique d’activité physique… Que faire les sept autres mois?

Utiliser les pistes cyclables ou les sentiers de promenade du voisinage. Pour faire quoi, jouer à la marelle?

Enfin, les solutions proposées par Santé Canada sont claires sur un point : pour demeurer actif, vous devez habiter en ville à proximité de pistes cyclables, avoir des enfants et travailler dans un bureau contenant l’option ascenseur/marches. Pour les étudiants, point de salut.

LES COLTS ONT DE LA LUCK…

J’ai déjà dit que, pour une rare fois, j’ai passé près de pleurer quand les Pats ont perdu le Super Bowl? Bien cette semaine, j’ai failli récidiver quand j’ai entendu à la radio le glas sonner pour la carrière de Peyton Manning à Indianapolis. Les ondes captées par ma petite Focus remplies de tristesse, la voix de Manning qui pleurait dans mes haut-parleurs, mes essuie-glaces sont partis tout seul. Je vous jure.

Après une brillante carrière et une bague du Super Bowl, une opération au cou aura eu raison de sa dernière saison, et de celles de Colts également. Ayant terminé bon dernier avec la pire fiche de la NFL (et probablement de leur histoire), la franchise d’Indianapolis peut aller chercher la meilleure invention depuis l’eau chaude, Andrew Luck, pour remplacer Manning et amorcer la reconstruction de l’équipe.

Quand on dit que les affaires, ce sont les affaires…

AUX ARMES, CARABINS

Vous n’en pouvez plus des défaites du Canadien? En manque d’équipes gagnantes? Vous n’avez pas à chercher très loin, les Carabins ont eu une saison d’enfer, et ce, dans pratiquement tous les sports.

FOOTBALL – Bon, il y a encore et toujours ces irréductibles Rouge et Or. Les Carabins, menés par leur nouvel entraîneur Danny Maciocia, leur ont tout de même arrachés une victoire en début de saison et se sont inclinés en demi-finale provinciale contre eux.

BADMINTON – D’excellents résultats de l’équipe de badminton. Premiers en compétition par équipe féminine et mixte, et deuxièmes en compétition par équipe masculine, les Carabins comptent dans leurs rangs l’équipe championne du tournoi du RESQ (équipe – féminin, dont fait partie une Polytechnicienne, Caroline Vézina) et l’athlète de l’année du circuit universitaire de badminton (Philippe Charron, mathématiques).

CHEERLEADING – Première au classement général de la saison régulière, l’équipe de cheerleaders a terminé deuxième lors des compétitions.

GOLF – Notons les performances de Laurence Mignault, qui a été sacrée athlète féminine par excellence du circuit pour une deuxième année.

HOCKEY FÉMININ – À sa troisième saison, l’équipe s’est qualifiée pour les séries éliminatoires et s’est inclinée en finale du championnat provincial contre les Martlets de McGill (probablement la meilleure équipe au Québec, 7e titre consécutif).

NATATION – Hôtes de la compétition universitaire canadienne, les Carabins avaient le support de leurs partisans… et de la drumline pour le tournoi! Frédéric Le Blanc, en génie civil à Polytechnique, leur a fait honneur en remportant trois médailles, dont une d’or.

SKI ALPIN – L’équipe plane au-dessus du classement général avec une belle avance et un dernier tournoi les 10 et 11 mars, au Lac-St-Jean. Peut-être battra-t-elle le record de la meilleure saison du RSEQ, qu’elle avait elle-même établie en 2000!

SOCCER – Les filles terminent au deuxième rang du classement général et amorcent les rondes éliminatoires le 11 mars, tout comme l’équipe masculine, qui elle, a terminé 3e au classement général.

TENNIS – Aux championnats par équipe, les Carabins ont été intraitables, remportant les honneurs tant chez les hommes que chez les femmes. L’équipe féminine a par ailleurs ajouté un titre aux championnats universitaires individuels.

VOLLEYBALL – Les Carabins ont offerts de très belles performances au cours de la saison régulière, l’équipe féminine a terminé au premier rang tandis que l’équipe masculine a pris le troisième rang au classement général. Les deux équipes se sont inclinées en demi-finale des séries, mais ont tout de même placées deux de leurs membres dans l’équipe d’étoiles.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+

Dans la même catégorie

Une 33è saison sous le signe de l’émotion !

9 septembre 2011

Le rideau se lève sur la nouvelle saison de l'Opéra de Montréal. Amateurs lyriques, néophytes ou curieux de la culture, vous ne pouvez vous trompez pour passer une soirée hors du temps, suspendu au gré des notes de musique. Cette année encore, l'Opéra de Montréal propose un programme oscillant entre grands classiques et pures découvertes pour le bonheur des spectateurs. L'ouverture de saison s'effectuera le 17 septembre prochain avec la présentation des Noces de...

Les Carabins se refont une confiance

6 octobre 2006

Ça se passait samedi dernier. Il y avait un magnifique soleil d’automne, de la bière comme on l’aime, une odeur de hot-dog, une ambiance du tonnerre provoquée par une foule survoltée estimée à 4749 personnes – dont plusieurs jolies demoiselles – bref, ne manquait plus qu’une victoire de vos Bleus préférés pour un après-midi réussi. Samedi dernier, je disais donc. Le rendez-vous avait lieu au CEPSUM et les visiteurs étaient les Redmens de McGill....

L’impasse syrienne

4 novembre 2011

Par Philippe Prévost dans une entrevue accordée au quotidien britannique The Telegraph, le président syrien Bashar al-Assad a mis en garde l’Occident contre une éventuelle intervention militaire dans son pays, soutenant qu’une telle intervention provoquerait un « tremblement de terre » dans la région et que la Syrie deviendrait « un autre Afghanistan ». Depuis mars, la répression des manifestants qui, dans la foulée du Printemps arabe, demandent le départ d’al-Assad et plus de...