Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Les archives du Polyscope: Les dix meilleurs endroits pour baiser à la Poly

En direct de 2007

C et article nous provient de très lointaine époque de 2007 (cinq ans déjà!). Frédéric Pepin nous expose les meilleurs endroits pour folatrer à l’école. Vous ne sauriez quand même pas nous tenir rigueur de l’immoralité de nos prédécésseurs…

C’est bien connu, Poly devient le second lieu de résidence de nombreux étudiants pendant (plus de) quatre ans. Il est fréquent que plusieurs étudiantes et étudiants se retrouvent avec l’envie soudaine de fourrer après un party ou entre deux cours. Pour votre plus grand bonheur, l’équipe du Polyscope a testé de nombreuses possibilités et vous présente enfin le top 10 des meilleurs endroits pour avoir du sexe à Poly.

10) Une salle de classe

Baiser dans une salle de classe, c’est un classique, un incontournable. Même si ça manque un peu d’originalité, c’est un endroit apprécié par bien des tourtereaux et ça reste un des favoris des étudiants. Si le bureau du professeur ne fait pas votre affaire, vous pouvez utiliser une chaise, le rebord d’une fenêtre, le plancher, un pupitre d’étudiant ou tout simplement vous appuyer contre un mur, derrière un grand écran de projecteur. Les salles de classe ont l’avantage d’offrir un environnement presque privé ainsi qu’un risque excitant de se faire surprendre par un concierge. À essayer au moins une fois.

9) Le divan d’un comité

Si vous avez accès à au moins un comité de Poly, vous faites partie des nombreux chanceux qui peuvent laisser une trace indélébile sur le divan de votre comité favori. Assurez-vous de vous protéger : on ne se jamais ce qui va se passer en enlevant ses pantalons sur un divan déjà souillé… Mise en garde : les divans de Poly-Party sont à éviter à tout prix. Même un homme stérile risquerait de tomber enceinte en y touchant. Cependant, le divan de Poly-Sport est particulièrement velouté.

8) Un recoin du pavillon Lassonde

Avez-vous remarqué les recoins étranges dans les corridors de Lassonde ? Souvent, on dirait que ces exubérances ont été construites pour placer des casiers ou des poubelles. Par manque de budget, l’École a laissé vide la plupart des recoins qui ne semblent servir à rien. Il est temps d’y trouver une utilité intéressante ! Il serait assez simple d’installer de grands rideaux à l’entrée, question d’avoir un minimum d’intimité.

7) Les douches du 4e étage de Poly

Qui n’a jamais entendu parler des fameuses douches de Poly ? Depuis 1920, des générations d’étudiants se relaient pour y faire des cochonneries sous le jet d’eau et parfois le font-ils pour se laver. Les douches du 4e étage ont des portes qui peuvent se verrouiller. Si vous êtes plutôt timide et peureux, c’est un endroit sûr. Vous pouvez les utiliser à toutes heures du jour et de la nuit sans crainte d’être dérangé.

6) Une des nombreuses cages d’escalier inutilisées

À part les escaliers mobiles principaux des pavillons et quelques rares exceptions, personne n’utilise les cages d’escalier des pavillons. De plus, le rouge éclatant des escaliers fermés de Lassonde est la couleur de l’amour ! Quoi de plus sensuel ? Il est assez inconfortable de faire l’amour dans des escaliers, nous vous conseillons donc de vous installer sur un des paliers. Attention : n’essayez pas des positions bizarres dans les escaliers mobiles, il y a toujours un risque de se coincer quelque chose.

5) L’atrium de Lassonde

Si vous avez une âme aventurière et que vous ne craignez rien, vous ne pouvez pas faire votre bac sans essayer au moins une fois de baiser dans le grand atrium du pavillon Lassonde. Les plus téméraires pourront essayer de s’installer en plein milieu, sous les yeux de tous les directeurs généraux de l’Histoire de Poly et les fesses bien au chaud sur un des spots de lumière. Les plus timides pourront s’étendre entre les grandes plantes et s’imaginer qu’ils copulent en plein milieu de la forêt amazonienne.

4) La chambre noire de Poly-Photo

C’est une chambre noire. Que dire de plus ? Cette pièce complètement sombre est réservée aux coquins qui veulent laisser toute la place au sens du toucher. De plus, les messieurs peuvent se « tromper » de trou et mettre le blâme sur la noirceur. Ne manquez pas cette opportunité ! Poly-Photo se fera une joie d’immortaliser vos ébats grâce à leurs nouveaux appareils photographiques.

3) Le tapis de trèfle sur le toit de Lassonde

Les architectes ont prétendu que les trèfles plantés sur le toit de Lassonde servent à économiser de l’électricité en minimisant les charges thermiques. C’est peut-être vrai, mais après vérification, le Polyscope peut affirmer sans l’ombre d’un doute que le tapis de trèfle est l’endroit le plus confortable et le plus érotique pour copuler à Poly. Pendant que vous passez à l’acte, les oiseaux gazouillent autour de vous, le vent tiède s’engouffre

dans vos orifices et le trèfle vous chatouille gentiment l’arrière-train. Un rêve devenu réalité ! À essayer, mais seulement l’été.

2) La table en marbre au deuxième étage de Poly

Pour les exhibitionnistes endurcis et ceux qui n’ont vraiment pas froid aux yeux, la très somptueuse table en marbre est l’endroit idéal. Vous pourrez, sous les yeux de plusieurs caméras et de quelques passants, faire l’amour sans aucune honte. De plus, baiser à quelques centimètres de la maquette et en plein milieu de l’entrée officielle de l’École manque complètement de classe, ce qui augmente le plaisir ! Pour ceux qui doutent de pouvoir réussir cet exploit, sachez qu’il a (réellement) déjà été fait. Demandez des informations à de vieilles croûtes pour en savoir plus.

1) Le costumier de Poly-Théâtre

Pour tous les cochonnes et les cochons de ce monde, le costumier de Poly-Théâtre est LA place où réaliser tous vos fantasmes. Situé dans les méandres du deuxième étage, accessible uniquement par une cage d’escalier suspecte (voir #6), le costumier est méconnu de la plupart des étudiants. Dommage, car il regorge de plaisirs sensuels. Depuis plus de 15 ans, tous les costumes des pièces de théâtre s’entassent dans ce lieu exigu. Vous voulez vous déguiser en policier et habiller votre blonde en infirmière ? Pas de problème ! Il y a des idées de costumes pour tous les goûts : bonne, libraire cochonne, sirène, hôtesse de l’air, pompier, princesse ou preux chevalier, guerrière amazonienne, Conan le barbare, professeur(e), gars de la construction, prostituée ou pimp, elfe, mère noël, porn star, surfer, personnages de Star Trek, dominatrice, pirate, superman ou wonderwoman, Indiana Jones, etc. Vous pourrez vous amuser à inventer vos propres pièces de théâtre et à finir vos scènes dans une étreinte torride, couchés sur un tas de vieux chapeaux. Ne manquez pas la chance de venir vous unir dans ce temple de la perversité.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Culture Gui-iK : Steve Jobs : iDead

7 octobre 2011

Steve Jobs est mort, vive Steve Jobs. Il est coutume de ne plus parler en mal de quelqu’un qui vient de mourir. Pour ceux qui le savent, je suis un fervent défenseur de la cause libre, et donc de la cause anti-Apple. Mais aujourd’hui est quand même une journée de deuil pour la communauté geek. Que l’on aime, ou que l’on n’aime pas Apple, que l’on comprenne ou non la vision de Steve Jobs,...

Le monde des ninjas est en guerre. Et alors?

2 septembre 2011

  Un frappuccino caramel, mon netbook, une banquette; le bonheur tient à peu de choses. Relaxer dans un café branché en sirotant une boisson aux arômes artificiels fait partie des petites joies souvent partagées par le commun des mortels. La plupart des gens ont également des hobbies, des passions qui les différencient des autres, les empêchant de sombrer dans l’apathie. Moi, c’est l’animation japonaise, préférablement sans tentacules, merci bien. Certaines séries se sont fait...

Conférence Q-O:Leadership et le Réseautage

13 février 2009

Par AIESEC HEC La branche canadienne de l’AIESEC, la plus importante association étudiante au monde créée et gérée par des étudiants, a aceuilli le 7 février dernier à Montréal les jeunes du Québec et de l’Ontario. 18 universités ont été représentées: Chicoutimi, Concordia, HEC, Laval, McGill, Sherbrooke, UQAM, Carleton, Guelph, Laurier, McMaster, Ottawa, Queen’s, Ryerson, Toronto, Western, Windsor et York. Main dans la main, les AIESEcer ont vécu une expérience inoubliable; durant toute la...