Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Vive le sexe, seul ou à plusieurs

Parlons un peu de sexe! Je sais que vous aimez tout cela! La Saint-Valentin est bel et bien terminée et c’est tant mieux! Pour les plus pauvres d’entre nous ce n’est qu’une fête purement commerciale, pour les plus puritains c’est la fête de l’amour, mais avouons-le c’est juste la fête du slip et du sexe!

Mais pour nous pauvres célibataires dont personnes ne veut et ne désire, comment faire pour avoir notre dose de sexe quotidienne? Même si feu Steve Jobs n’en voulait absolument pas, la porno fait désormais partie intégrante de nos vies! Car oui, soyons honnêtes, nous sommes tous allés sur un site porno, par curiosité, par habitude, ou tout simplement pour « délirer avec mes amis ». Oui, je vous crois, avec mes amis aussi quand on ne sait pas quoi faire on va voir un film porno – pour rire – et ensuite on se raconte nos scènes préférées, on se dit ce que l’on a tenté avec notre copine ou notre plan d’un soir…

Mais le porno qui faut prôner mes amis, c’est le porno de campagne, faits à la maison par toi lecteur qui me lit! Oui, c’est un style de porno qui devient de plus en plus à la mode! Marre de ces acteurs avec le s*** refait ! Nous ce que l’on désire c’est du vrai, du comme à la maison!

Nous souhaitons nous reconnaitre dans les vidéos. Marre de vivre dans un monde totalement surfait et sur joué ! Comment peut-on regarder un film pornographique de toute façon ? Quand on regarde attentivement, image par image, on peut clairement voir que c’est totalement faux ! On les entend crier tels des primates anormaux qui copulent, et c’est le top départ pour les « Ho Ho Ho, Ah Ah Ah, OMG OMG OMG » Bla bla bla… Je suis tout à fait conscient que c’est possible, je pourrais vous parler de la rencontre incongrue de l’autre jour avec Madame la factrice. A sa demande, j’ai rempli son enveloppe. À la vue de cette expérience, j’ai moi aussi décidé de me mettre à faire le facteur ! Je distribuais le courrier, et le bruit s’est vite répandu que j’ai dû remplir les boîtes aux lettres de tout le quartier ! J’avais bien sûr mes préférés qui chaque matin se retrouvés inondés de courrier… C’est donc ainsi que chaque matin je partais à vélo les sacoches pleines de courrier !

Mais bon, cela faisait cher le coup de timbre! C’est d’ailleurs dingue l’énorme quantité de sites pornos que l’on peut trouver sur internet ! En bon journaliste, j’ai donc recherché les différents sites pornos existant sur la toile. (NDLR genre!). Donc, saviez-vous que le mot sex était le plus recherché tout chercheur confondu! D’ailleurs, c’est à partir de 11 ans que l’on commence à voir des informations pornographiques. De mon temps, à 11 ans je jouais avec un bâton et je construisais une cabane puis le soir je jouais à Pokémon. Je n’allais pas sur internet pour taper le mot sex, ni pour voir des sites pornos!

Et 10 ans plus tard, les sites contenant du visuel a caractère douteux. Il a les sites internet où tout le monde va, et c’est d’ailleurs drôle parce que ce sont les sites les plus visités au monde, et pourtant personne ne le dit ! Mais c’est sûrement parce qu’il y a que quelques pervers sur Terre, et ils ont tous un réseau de plusieurs milliers d’ordinateurs qui changent d’adresse IP toutes les 30 secondes pour pouvoir faire augmenter de manière drastique les nombres de vue ! Ainsi donc, il y a les plus connus, mais il y a également les moins connus, soit parce qu’ils ont une spécialité soit parce qu’ils sont un petit peu trop extrême ! Si vous êtes intéressé par des pratiques un petit peu étranges alors je vous invite à aller en page du milieu pour pouvoir trouver les dépendances les plus étranges ! Je me souviens notamment de ce site, très étrange, que j’ai découvert classe préparatoire. C’était pendant la période ou l’on nous filmait pendant le visionnement de 2 girls 1 cup ! Ce site, porte très bien son nom : le porno que l’on ne souhaite jamais voir ! Et c’est vrai c’est vraiment un site que vous ne devez jamais aller … C’est ma foi un site fort intéressant relevant d’un gout certain pour l’étrange et le … paranormal ! On peut y voir des vidéos, des images d’un humour assez douteux !

Mais j’y suis allé et j’ai eu de suite une dépendance, je ne pouvais pas m’endormir sans y être allé, je devais regarder tous les jours pour voir s’il y avait une nouvelle vidéo ! Et un jour, j’ai décidé d’arrêter, mais je ne pouvais pas y arriver tout seul ! J’ai décidé de me faire suivre ! Oui parce qu’il y a des cliniques spécialisées en désintoxication de sexe ! C’est malheureux (ou heureusement) qu’il existe de telles cliniques. J’étais donc dans la clinique accoudée aux désintoxications (cette fois-ci de drogue) des différentes vedettes! Le déroulement de la première journée était plutôt banal, la rencontre de ton groupe de soutien, tu te présente et la tu racontes comment tu es tombé dans le sexe. Alors, tu tentes de te justifier, tu tentes de dire que ce n’est pas de ta faute, tu as vu les grands essayer, et tu t’es dit oui moi aussi je peux le faire, et moi aussi j’ai envie d’essayer, alors tu essaye, mais non tu ne dois jamais tu ne peux pas parce qu’après c’est la descente aux enfers.

Tu commences à regarder une fois par mois, puis ta consommation augmente bien malgré toi parce que tu es devenu un addict-pr0n ! Ensuite ta consommation augmente, d’un mois tu passes à une semaine, de une semaine tu passes à une journée, et d’une journée tu passes à plusieurs fois par jours jusqu’au jour ou tes amis te découvrent dans les locaux du lassonde en train de regarder un film en HD sur l’écran géant de la salle. Au début bien sûr c’est de l’incompréhension, du dégout, ils ne veulent pas s’avouer à eux-mêmes qu’ils pourraient être comme ça. Puis ils discutent avec toi, ils se rendent comte que tu n’es pas si différent d’eux !

Le second jour tu rencontres un médecin et là aussi tu dois lui expliquer comment tu es tombé dans le sexe ! Tu racontes ta première fois, ta deuxième fois, puis toutes les fois suivantes ! Le soir, tu rejoins ton groupe de partage pour une première séance de groupe…

Vous ne voulez pas savoir comment tout ceci fini, donc un conseil mes enfants ne tomber pas dans le sexe !




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

RÉSUMÉ Conseil d’administration (AEP)

18 février 2011

Séance du 10 février 2011 Bilan ICE Party : Questionnement de la rubrique DJ puisque le DJ était un étudiant de Poly. Le directeur de Poly-Party répond qu’ils ont omis de le mettre au budget du party d’automne. Le 200 $ a servi à rattraper l’erreur en payant le DJ d’automne. Le montant sera transféré dans le bilan du party Wild West. Bilan CLÉE : La rubrique divers inscrivait 1212 $ (au lieu de 100 $ budgété) car...

Cinq Ford Escape Hybride pour la STM

20 mars 2008

Voulant surfer sur l’actuelle vague verte, la STM a présenté au Salon de l’auto de Montréal un exemplaire des 5 Ford Escape Hybride qu’elle recevra en cours d’année avec les 5 Toyota Yaris qu’elle a également commandées. L’achat de ces 10 nouveaux véhicules destinés aux chefs d’opérations s’inscrit dans une tentative de la STM de réduire ses émissions de gaz à effet de serre. M. Denis Gagnon, coordonateur aux enquêtes de la STM, m’a...

Retour sur le festival du nouveau cinéma

4 novembre 2011

Y’a pire ailleurs Très simple dans le concept, mais vraiment très riche en émotions, plein de fraîcheur ! J’ai énormément ri (beaucoup de situations comiques, comme dans la vie). C’est un joli petit film, avec des personnages qui ne sont pas fictifs, mais des individus réels (on adore le papy rêveur qui reste optimiste). On ressort de la salle avec un grand sourire sur les lèvres et le coeur léger. C’est merveilleux ! Un...