Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Ces lois dont nous avons désespérément besoin

Cet automne, les conservateurs ont proposé plusieurs projets de loi controversés (destruction du registre des armes à feu, projet de loi C-10 sur le système judiciaire, etc). Cette semaine, je vous présente à mon tour les réformes et indispensables à l’avenir de la nation, tout ca, bien sûre, dans un sérieux des plus complets.

1- Loi sur les remakes et les suites douteuses

Il faut de ce pas repenser nos priorités politiques. À quoi bon se questionner sur des questions futiles comme l’environnement ou l’état des régimes de retraites alors qu’un VÉRITABLE drame est en voie de se produire? Je parle évidemment de ce retour au cinéma de Star Wars 1 : La menace fantôme, en version remasterisée en 3D! « Quel est le problème ?» se demanderont peut-être les plus naïfs d’entre vous. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas le 3D qui m’insulte, c’est simplement qu’on me rappelle l’existence de ce film! Comme plusieurs autres fans de Star Wars (hey, ne me jugez pas, je sais que vous êtes des fans vous aussi. Vous pensez qu’on vous croit quand vous dites que ce sont les avions qui vous ont inspiré le génie aérospatial?) j’avais travaillé à effacer de mon esprit cet opus médiocre venu pervertir le souvenir de la trilogie originale. La menace fantôme est aussi sirupeux que sans intérêt. Le film ne vit que pour ses effets spéciaux et on en a pour son argent : Georges Lucas en beurre aussi épais que le maquillage d’Anne-Marie Losique. Il est grand temps qu’on légifère sur cette question d’importance capitale! Combattons ces studios avides d’argent facilement gagné qui nous redonnent des films remâchés aux perfides relents mercantiles! Quel malheur que ces requins détruisent une bonne œuvre dans les 15 premières minutes d’une suite qui n’aurait jamais dû sortir. Je dis donc NON! à Star Wars I-II-III, NON! à l’Inconnue de Las Vegas 2 et 3 (oui les filles, même avec Brad Pitt et Georges Clooney) NON! aux « remakes » américains de films à succès européens (apprenez à lire des sous-titres!), NON! à Man in Black 3 (bien qu’après réflexion on aurait pu se passer du deuxième aussi) et finalement NON! aux phrases comportant trop de parenthèse!

2- Règlement sur la sur-cuisson à la cafétéria

Vos asperges, vos pâtes et vos carottes ne devraient PAS avoir la même consistance. Tenez-vous le pour dit.

3- Restriction sur le « pluggage » de ses propres émissions de télé pendant un téléjournal

Il faudrait couper le nombre de fois où les mots « Star Académie » sont prononcés pendant les téléjournaux de TVA ou durant « Salut Bonjour ». Il y a une limite au nombre de fois où l’on peut présenter une télé réalité médiocre comme de l’actualité culturelle, peu importe son budget publicitaire. D’ailleurs, pendant qu’on parle qu’on est sur le sujet du « Vrai Réseau », on pourrait aussi couper sur les vidéos de Jean-Marc de Trois-Rivières ou d’Yvan de Sherbrooke sur la mauvaise météo ou encore réduire le nombre de nouvelles issues de Facebook et de Twitter. Il faut croire qu’on a pas tous la même définition du mot « information ».

4- Traité de non prolifération des propos stupides de sénateurs

Le sénateur Pierre-Huges Boivenus a fait cette semaine cette très édifiante déclaration : «Faudrait que chaque assassin ait droit à sa corde dans sa cellule», une façon un peu douteuse de défendre sa prétendue position contre la peine de mort. Boisvenu s’est ensuite excusé aux membres des familles victimes de suicide, affirmant que ces propos ne les visaient pas mais ne semblant pas du tout regretter la partie « les criminels doivent mourir » de son message. Comme personne ne semble pouvoir mettre à la porte les sénateurs au comportement douteux, l’abolition du Sénat est de plus en plus tentante.

5- Référendum d’initiative populaire sur le départ de Scott Gomez

Celle là se passe d’explication

Voilà donc le résumé de ces lois que je compte bien proposer à nos élus! Dommage qu’au fédéral elles doivent d’abord recevoir l’appui du Sénat…




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Le cabinet du Dr Jazz : À la rescousse des forces américaines

5 février 2010

Les difficultés massives qu’éprouvent les forces américaines au Moyen-Orient ne sont un secret pour personne. Cette âpre et longue déconfiture est à la base de la grogne qui règne chez plusieurs élus démocrates, élus qui réclament d’importantes coupes dans le budget de la défense. Le président Obama a cependant souhaité, lors de l’annonce du budget fédéral en fin janvier, geler le budget de l’armée plutôt que de procéder à des coupes. Au lieu de...

Chromeo à Montréal

30 septembre 2011

Par Delphine Leserre Le groupe d’électrofunk Chromeo est revenu à Montréal ce samedi 24 septembre pour la deuxième fois cette année! Ce duo montréalais est composé de Dave One et de Pee Thugg. Ces amis d’enfance ont commencé leur carrière en 2004 avec She’s In Control, puis Fancy Footwork comprenant la célèbre chanson Momma’s boy, en 2007. C’est en 2010 que leur renommée internationale prend un essor avec Business Casual. C’est d’ailleurs cet album...

Le DD en entreprise

27 janvier 2012

Par Allison Meyssonnier Passer en mode pratique Un nom: Victor Poudelet. Ancien étudiant de Polytechnique il n’y a pas si longtemps que cela, Victor a su marquer la communauté Polytechnicienne de par sa réputation et son entrain quotidien. Mais qui ne connait pas Victor ? Avec sa maîtrise en sciences appliquées (M. Sc. A.) de la Chaire internationale en Analyse du Cycle de Vie (CIRAIG) en poche, cet ancien chef intégrateur est maintenant Conseiller...