Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

TOTAL E&P Canada à Polytechnique

Par Valérie Bélisle, Fondation de Polytechnique

Le 4 octobre dernier, nous avons eu l’honneur de recevoir une prestigieuse délégation venue directement de Calgary et représentant le cinquième plus important groupe pétrolier au monde: TOTAL E&P Canada. En plus de participer activement à la vie étudiante de Polytechnique en remettant des bourses à des étudiants de premier cycle, TOTAL est également partenaire d’une chaire industrielle en génie chimique.

Dans le but de resserrer les liens avec les universités canadiennes, TOTAL a amorcé une série de conférences à travers le pays. Nous sommes très fiers qu’ils aient choisi Polytechnique comme première destination de leur tournée en faisant salle comble! En effet, plus d’une centaine d’étudiants, de membres du personnel et de la direction ont répondu à l’appel.

À titre de Vice-président, technologie et développement, monsieur Gauthier Demeulenaere nous a présenté une conférence très intéressante sur le bouquet énergétique. Tout en partageant avec nous quelques expériences personnelles, monsieur Demeulenaere a mis largement l’accent sur le principal enjeu de TOTAL : « Satisfaire les besoins énergétiques tout en luttant contre le changement climatique et en relevant le défi de la production des ressources naturelles ».

Monsieur Pierre Lafleur a animé cette soirée de main de maître et le tout a été couronné d’un vin d’honneur pour permettre le réseautage entre les participants et la délégation de TOTAL.

Si vous désirez prendre part à ce vent de changement et faire une différence dans votre communauté, TOTAL E&P Canada va recruter entre 300 et 1 500 collaborateurs dans les années à venir. Un large éventail de postes sera offert dans les métiers des services professionnels, techniques et support (postes basés dans l’Ouest Canadien).

Merci à tous et félicitations aux gagnants des paires de billets pour un match de football des Carabins!




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.