Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Enfin.

 

L’attente est terminée.

Depuis le 23 mars, le nouvel album de Daft Punk est finalement disponible en précommande sur les plateformes de téléchargement légal. Après 8 ans d’attente, les fans du duo disco-house français voient enfin le bout du tunnel!

Malgré l’album live Alive 2007 et l’excellente bande-originale du film Tron: Legacy en 2010, le dernier album studio du groupe, Human After All, remontait au printemps 2005.

Aucune nouvelle donc depuis 3 ans, leur site www.daftpunk.com affichant un simple «Daft Punk» rouge… Cependant, le 26 février dernier, les réseaux sociaux s’étaient énervés sur l’apparition d’une image des célèbres «helmets» du duo, sur le site, en remplacement du logo rouge. Quelques jours plus tard, le 3 mars, une publicité de 15 secondes avait furtivement fait son apparition pendant Saturday Night Live : sur un son très funk, le logo scintillant des Daft Punk émerge, pour ensuite laisser place aux deux moitiés de casque dévoilées plus tôt dans la semaine.

Le 23 mars donc, nouveau raz-de-marée : les fans ont un titre d’album, une pochette et le nombre de chansons! Alors que l’attente semble être à son paroxysme, les Daft Punk publient sur leur page Facebook, le 24 au matin, un simple «http://randomaccessmemories.com/» qui mène vers un nouvel extrait d’une quinzaine de seconde dont les seules paroles sont «Get funky».

Les Daft Punk savent se faire désirer.

Pour une sortie annoncée le 21 mai 2013, Random Access Memories sera le 4ème album studio du duo français. Malheureusement, aucune des 13 chansons n’est actuellement disponible en pré-écoute…

L’album s’annonce tout de même très intéressant, avec un retour sur des sons plus funk et disco, rappelant leur deuxième album Discovery, et des rumeurs de collaboration avec Paul Williams, Giorgio Moroder, Nile Rodgers ou encore Panda Bear.

Pour ceux qui ne peuvent plus attendre, http://www.infinitedaftloop.com vous propose une boucle infinie des 15 secondes dévoilées sur SNL.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+