Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Retrait des bouteilles d’eau des pavillons Lassonde

Lundi 18 mars, Poly annonce le retrait des bouteilles d’eau des pavillons Lassonde. Cette action est prévue pour la rentrée scolaire 2013.

 

Àpartir du 18 mars, soit la journée sans eau embouteillée, préparez-vous à entendre parler d’eau embouteillée! Au fait, il sera question de réduire notre consommation de contenants à usage unique et de promouvoir l’eau de qualité disponible gratuitement. L’ennemi numéro 1 : les bouteilles d’eau. L’ensemble du campus de l’Université de Montréal s’engage dans cette lutte qui s’inscrit dans un Virage bleu. Ce Virage bleu s’amorcera avec le lancement de la campagne « As-tu ta gourde d’eau? » qui aura lieu du 18 mars au 5 avril 2013. À la Polytechnique, le retrait des bouteilles d’eau des pavillons Lassonde pour la rentrée 2013 est une action déterminante qui aura des bénéfices directs sur notre responsabilité sociale et notre empreinte environnementale.

Pourquoi attendre à la rentrée?

Le but de la campagne n’est pas seulement de limiter l’accès à l’eau embouteillée, mais aussi de favoriser un changement de comportement à travers une série d’actions appuyées par les différents acteurs de l’École. La distribution de gourdes d’eau par PolySphère, la sensibilisation aux différents enjeux et la consultation de la communauté par l’entremise d’un sondage réalisé par Ma santé au sommet afin de connaître les habitudes de consommation d’eau des étudiants et des employés sont des étapes cruciales pour la réussite du virage. De plus, une fois que les bouteilles d’eau seront retirées des pavillons Lassonde, la prochaine étape est de préparer le terrain pour être en mesure de le faire dans le pavillon principal.

Une initiative étudiante

Le désir de transformer Polytechnique en une zone sans eau embouteillée remonte à plusieurs années. PolySphère, le comité environnemental des étudiants, a organisé annuellement des activités pour la journée sans eau embouteillée et a milité auprès des instances appropriées. L’Association des étudiants de Polytechnique a adopté une position à cet effet au mois de juin 2012. Avec l’appui de la direction de l’École et le Virage bleu concerté sur tout le campus, l’initiative se concrétise et aura une portée beaucoup plus significative. Amis de la montagne, je lève ma gourde d’eau à votre santé!




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Tout sur les stages à Polytechnique

23 octobre 2008

Le point sur les stages. Quelle est la problématique? Comment en est on arrivé là? Qui sont les intervenants? Des réponses et bien plus encore... Le mois dernier, en marge d’une entrevue avec Etienne Couture, le président du RéseauIQ, le Polyscope faisait echo à une enquète sur la rémunération des ingénieurs. Selon ladite enquête, l’ingénieur fraichement diplomé en 2006 pouvait gagner entre 38000$ et 58 000$, toutes disciplines confondues. D’après Gilles Huot, coordonateur de stage...

Un film sur le pétrole

30 janvier 2009

avec émission nulles de G.E.S. ! J’ai regardé la fin de There Will Be Blood, un merveilleux film sur tous les points. Le point de vue de l’ingénieur aussi, puisqu’il montre l’entrepreneurship et la technologie des débuts de l’ère du pétrole. Et je cite la fin du générique qui m’a beaucoup surpris «THIS IS A CARBON NEUTRAL PRODUCTION : 100% of carbon missions offset with Native Energy » Par la suite, je tape dans Google...

Tout ce qui tombe, au théâtre d’aujourd’hui

9 novembre 2012

Du 30 octobre au 17 novembre est présenté au théâtre d’Aujourd’hui la bouleversante pièce « Tout ce qui tombe», premier texte scénique de Véronique Côté mit en scène par Frédéric Dubois.   Entre l’Allemagne et le Québec, entre la chute du mur de Berlin et aujourd’hui, les destinées ou les hasards de quatre couples s’entremêlent. Tous ont des choix difficiles, mais sommes-nous vraiment responsables de notre avenir? Le doute, les tourments de l’amour, les peurs...