Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Poly-Grimpe : étudiants de Poly et escalade font bon ménage !

 

Jeudi 14 février, quatre étudiants de Polytechnique ont gagné le tournoi inter-facultés d’escalade organisé par le CEPSUM. La deuxième place a été remportée par une deuxième équipe de Polytechnique, laissant les étudiants de pharmacie et de kinésiologie en troisième et quatrième position.

Pour les photos des équipes gagnantes, voir la p.13…

Comment se fait-il que les étudiants de Poly ont une telle affinité avec ce sport ? Sont-ils avantagés par leur habileté à rationnaliser ce genre de défi ou sont-ils simplement motivés par leur compréhension intrinsèque de la biomécanique ? Le Polyscope a interviewé Maxine Létourneau, membre de l’équipe gagnante, et également à l’origine du groupe Facebook intitulé Poly-Grimpe, une initiative qui amène de plus en plus de Polytechnciens à grimper. Maxine est étudiante de deuxième année en génie géologique en plus d’être co-directrice du PINEP, soit le Programme d’intégration des nouveaux étudiants de Polytechnique.

Polyscope (P) : Comment as-tu eu l’idée de créer le groupe Poly-Grimpe ?

Maxine Létourneau (ML) : Quand je suis arrivée à Poly, plusieurs personnes étaient intéressées à commencer à faire de l’escalade, mais elles ne savaient pas comment s’y prendre. C’était une bonne façon de les initier en plus d’être une ressource pour trouver d’autres grimpeurs dans le but de se motiver à en faire ensemble. Au fait, l’idée est venue conjointement avec mes amis en génie biomédical qui voulaient justement commencer à grimper.

P : Peux-tu décrire l’ambiance sur le groupe Facebook ?

ML : C’est du monde avec un intérêt en commun. Il y a toujours des vidéos qui sont publiés illustrant des exploits en escalade, de quoi pour se motiver à aller grimper ! Ce n’est pas juste des personnes qui font des plans pour faire de l’escalade.

P : Selon toi, pourquoi y a-t-il tant d’étudiants à Poly qui pratiquent ce sport ?

ML : Pourquoi pas? C’est plaisant grimper! Je pense que ça se prête bien au génie comme sport étant donné que c’est quasiment autant mental que physique. C’est comme des casse-têtes à résoudre dans l’exercice du sport.

P : Comment fait-on pour commencer à grimper?

ML : Il y a des cours d’introduction au CEPSUM ou dans n’importe quel gym d’escalade. De plus, c’est relativement facile d’apprendre par des amis qui s’y connaissent bien. Ça ne demande pas beaucoup de matériel et, en plus, il est possible de louer l’équipement. C’est vraiment accessible comme sport!

P : C’est quoi les plans d’avenir pour Poly-Grimpe?

ML : Personnellement, je n’en ai pas. À l’École de technologie supérieure, il y a un vrai comité d’escalade qui s’appelle SommETS. Ils ont un groupe Facebook, un peu comme nous, et ils se font des T-shirts. On les voit souvent au centre d’escalade Allez-Up, mais il n’y a pas de compétition entre nous. Ça c’est seulement avec kinésiologie dans les compétitions inter-facultés au CEPSUM !

Poly-Grimpe : www.facebook.com/groups/141295385974847

Date de création :
17 novembre 2011

En date du 20 février :
98 membres




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+

Dans la même catégorie

Google, ou l’art de se comporter en fillette

22 janvier 2010

«Une chronique barbare, mais, diantre, de kossé ça ? » se diront les néophytes. Ce paragraphe d’introduction que je vous étampe droit sur la rétine, c’est mon petit cadeau de bienvenue dans ce qui sera, pour tout le reste de votre parcours universitaire, votre « pit-stop » hebdomadaire de brutalité syntaxique, de barbarisme distingué et de gros métal non dilué. En somme, c’est ici (entre autres) que j’insémine passionnément et violemment la page et...

Le formulaire long chez Statistique Canada

28 janvier 2011

Bientôt un vestige? Tous les cinq ans, au Canada, une opération massive de collecte de données est déployée: le recensement national effectué par Statistique Canada. Le recrutement de 37 000 employés pour le recensement de 2011 est actuellement en cours. Vous l’avez peut-être remarqué grâce au prospectus qui a accompagné votre dernier retour d’impôts TPS. Lors d’un recensement, des formulaires demandant des informations personnelles sont envoyés à chacun des 12,4 millions de domiciles du pays...

Une saison qui commence bien

12 septembre 2003

Après une difficile saison inaugurale l'an dernier où la nouvelle équipe de football des Carabins de l'Université de Montréal n'avait pas réussi à inscrire une seule victoire, le vent semble avoir cette fois tourné. Nos représentants ont vaincu le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke par la marque de 46-0. Ça fait un petit velours de voir enfin les bleus démolir l'adversaire. Certains argueront que le Sherbrooke en était à sa première partie...