Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Festival mondial du cirque de demain

Le Festival mondial du cirque de demain, une édition spéciale présentée, à la Tohu, du 19 février au 3 mars. À ne pas manquer!

 

Le Festival mondial du cirque de demain est en fait une grande compétition de calibre internationale, présentée chaque année à Paris. Cette année a eu lieu la 34e édition du festival. Les artistes y présentent des numéros alliant performance et originalité.

Pour la troisième fois, à la Tohu,on a la chance de voir les meilleurs artistes de diverses éditions du festival, passant par la 7e édition et allant jusqu’à la 34e édition. On assiste à un véritable tour du monde du cirque, avec des performances des plus audacieuses, mais aussi des plus drôles.

L’animateur est nul autre que Calixte de Nigremont. En attendant que les retardataires prennent place, il commente chacune des personnes passant avec un humour remarquable qui nous fait oublier l’attente.

Puis, le spectacle commence. On retrouve 16 artistes venus de 7 pays différents. Parmi, les prestations les plus impressionnantes, on note les Belges Fred et Bert, spécialistes du trapèze Washington, un duo du tonnerre qui nous font rire par leur simplicité et qui nous étonnent par leur prestation dangereuse.

Aussi, les contorsionnistes Robert et Abillah de Tanzanie nous laissent incrédule par leur talent. Les positions qu’ils enchaînent sont totalement inconcevables! Leurs costumes bigarrés nous font croire qu’ils se transforment en animaux le temps de leur numéro.

La médaillée du Festival mondial de cirque de demain de 1984, l’Américaine Nathalie Enterline, nous présenté un numéro de twirling bâton. Elle n’a définitivement pas perdu la main, malgré toutes ses années!

Bref, un évènement à manquer! Profitez-en durant la relâche ou aller voir le spectacle Mi Otro Yo en famille !




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.