Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Brochette de tofu pour les carnivores

 

Le tofu est réputé pour être fade, insipide et décevant. Par contre, il est possible de le manger sans dire adieu aux saveurs. Pour ceux qui ne trouvent pas ce substitut assez satisfaisant, je vous donne ma recette de brochette préférée afin de vous montrer que vous n’avez rien compris! Pour les amateurs de viande comme moi, c’est un petit bijou de la cuisine pour étudiants!

Voilà! Merci beaucoup!

Ingrédients

Marinade

  • 1 tasse de yogourt nature
  • 1/3 de tasse de beurre d’arachide naturel crémeux
  • 2 c. à soupe de sauce soya
  • 2 c. à soupe de jus de lime
  • 2 c. à thé de cassonade
  • 2 gousses d’ail hachées finement
  • 1 c. à thé de coriandre moulue
  • 1/2 c. à thé de gingembre moulu
  • 2 pincées de poivre de Cayenne
  • 2 c. à soupe d’eau

Brochettes

  • 1 bloc de tofu de 450 g, coupé en 4 sur la longueur, puis coupé en tranches de 0,5 cm
  • 1 gros poivron coupé en cubes
  • 1 oignon rouge coupé en cubes
  • 1 grosse courgette coupée en rondelles

Préparation

  1. 1. Placer les brochettes de bois dans un contenant (de 8 et 10 brochettes, selon leur grandeur), couvrir d’eau et laisser tremper 30 minutes.
  2. 2. Dans un grand bol, mélanger au fouet tous les ingrédients de la marinade jusqu’à l’obtention d’une texture homogène; rectifier l’assaisonnement au besoin.
  3. 3. Ajouter les morceaux de tofu à la marinade, mélanger délicatement, puis recouvrir d’une pellicule plastique. Laisser la préparation mariner au réfrigérateur de 30 minutes à 24 heures.
  4. 4. Préparer les brochettes en piquant en alternance la viande ou le tofu et les légumes.
  5. 5. Si vous n’avez pas de barbecue, préchauffer le four à grill et disposer les brochettes sur une plaque huilée. Cuire sur la deuxième grille du haut, environ 6 minutes, ou jusqu’à ce que les brochettes soient dorées. Retourner les brochettes et cuire encore 6 minutes.
  6. 6. Diluer la marinade avec un peu d’eau et chauffer avant de servir sur les brochettes et du riz.



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Le Salon international de l’auto de Montréal

22 janvier 2010

J’aimerais bien commencer par remercier Alexandre Galliez de m’avoir déniché une passe journaliste pour le Salon de l’Auto de Montréal : non seulement les frais d’entrée furent couverts, mais j’ai eu droit à des communiqués de presse enregistrés sur des clés USB. Bilan : cinq clés USB gratuites ! Au rythme où je perds les miennes, il m’en restera deux à la fin de l’année... Petite parenthèse personnelle à part, je dois avouer que...

Carotte Gold

12 janvier 2007

C’est le début de la session. On est mercredi. J’écris mon article deux jours avant le vendredi. Venredi – 2 = mercredi. Jusque là tout est beau! Le problème c’est que je ne sais pas de quoi je vais parler. C’est le même sentiment que celui que j’éprouve en entrant dans mes cours pour la première fois. « Comment vais-je faire? » C’est un peu comme si on t’annonce à l’entrée d’un manège à...

Je rêve donc je vis.

25 janvier 2013

Les rêves et nous, un monde à part, un appel personnel. Par Coulibaly Malick Les rêves sont, par définition, similaires à l’appel personnel. C’est un appel qui nous demande de poursuivre ou d’écrire notre chemin comme nous le souhaitons. C’est une pompe d’enthousiasme qui nous permet d’écrire notre légende dans le livre de la vie. Selon Paulo Coelho (auteur du fameux livre L’Alchimiste), il y a quatre barrières aussi hautes les unes que les autres...