Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Séquence 8 par les 7 doigts de la main

«Cette huitième aventure du collectif, mise en piste par Shana Carroll et Sébastien Soldevila met en vedette huit artistes polyvalents et talentueux, tout simplement flamboyants dans les numéros de groupe. Nul n’est besoin de présenter les 7 doigts de la main, cette compagnie québécoise parmi les plus célébrées à travers le monde, de New York à Berlin en passant par Paris et Chicago. Un cirque à l’échelle humaine, qui lie l’intime au spectaculaire.»

 

Les 7 doigts de la main viennent nous présenter leur nouvelle création, à la fois poétique et inattendue. Dans un mélange réunissant plusieurs talents de tous les univers, la troupe montréalaise, à la fois chorégraphes et interprètes, m’a présenté et je l’espère vous présentera également un spectacle multidisciplinaire.

Après l’avoir présenté chez nos cousins français, puis lors de «Montréal Complétement Cirque», il était temps que cette création se retrouve sur les planches de la Tohu.

L’action se déroule donc autour de la scène intimiste de la TOHU. 19h30, les lumières s’éteignent et le spetacle peut enfin commencer. Le maitre de cérémonie raconte le spectacle. À la manière d’un chroniqueur radio, et usant de quelques blagues, il nous explique que le spectacle que nous allons voir va nous surprendre tout au long de la soirée et de bien nous accrocher. Tour à tour les personnages arrivent sur scène. Les numéros les plus durs sont joués dès le départ. C’est ainsi le numéro le plus marquant est arrivé au début. Il s’agit d’une des deux femmes qui s’excécute à faire des saltos avant et arrière le tout sur une planche de bois. À chaque saut le public retient sa respiration, craignant un accident ou tout autre dérapage.Puis tout au long du spectacle, les scènes d’acrobaties, sans paroles et qui coupent le souffle aux spectateurs se suivent. Le spectacle demeure divertissant du début à la fin, et les prouesses physiques spectaculaires des artistes sont admirablement bien incorporées dans l’aspect théâtral. Puis, la troupe de Séquence 8 ne délaisse pas les dames puisqu’à de nombreuse reprise les hommes enlèvent bien volontier leur haut afin de laisser paraitre ses années de musculations et d’entrainement.

C’est donc un spectacle à voir et à revoir, le lieu idéal pour aller à un premier rendez-vous. À la fois drôle et inspirant, vous serez déçu que ce soit terminé car vous ne verrez pas le temps passer.

Pour plus d’information :

www.tohu.ca

Date : 30 octobre 2012 au 17 novembre 2012

Horaire :

30 et 31 oct., 6 et 7 nov. 13 et 14 nov.: 19h30

1,2,3,8,9,10,16,17 nov.: 20h




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.