Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Camille redouble de Noémie Lvovsky

 

Lorsque Camille et Eric se quittent c’est l’apoplexie. 25 ans de vie commune, d’amour et de jeux réduits a néant en cette veille du nouvel an.

Noyée dans l’alcool Camille se rend a une fête organisée par ses amies d’enfance après avoir fait la connaissance d’un horloger plutôt tatillon quant à la question du temps.

Les douze coups de minuit résonnent, Camille quant à elle, sombre…

Quelle n’est pas sa surprise quand à son réveil celle ci se retrouve dans la peau de ses 16 ans, à revivre sa rencontre avec Eric.

Un film plein d’humour et de trouvailles, comme à son habitude Noémie Lvovski nous étonne par sa simplicité et la spontanéité avec laquelle elle retraverse cette période de la vie pleine d’illusions et de changements. Camille redouble est un film à voir sans conditions, on en ressort le cœur léger et le sourire aux lèvres.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.