Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Pfffffff à la Tohu

Quatre acrobates et quatre musiciens, joyeux mélange de deux langages dont le résultat est à couper le souffle

 

Mardi soir, la réunion du Polyscope vient de se terminer. Il est temps d’aller voir Pfffffff. Avec exactement 7 F, la troupe Akoreacro nous en met plein la vue. Bien que, en raison de notre retard, nous avons été sur le côté, il ne nous a pas été impossible de voir toute la complexité des tours et de retenir plusieurs fois notre souffle pour certains numéros périlleux.

Ce qui est magnifique dans ce genre de spectacle, c’est que tout est répété et mis en scène à la seconde près. Tel acrobate doit être à telle place sinon un élément ne va pas fonctionner et le public manquera quelque chose. Mais en plus d’avoir des artistes de grand talent, la troupe possède également des musiciens brillants. Au point même que le spectacle sans sa troupe de musique n’aurait tout simplement plus aucun sens. Bien souvent artistes et musiciens changent de rôles.

C’est ainsi qu’après avoir fait deux pirouettes, un acrobate se retrouve au piano jouant un air tout en ayant un violon en équilibre sur sa tête.

Les artistes, car se sont des artistes complets et talentueux, se permettent même de jouer avec le public pour le plus grand plaisir de ce dernier.

Ils arrivent à mélanger cirque, danse, théatre, musique et je dois bien en oublier. Un des artistes arrive même à allier danse, beat-box, pianisme, équilibrisme, jonglage et acrobatie tout en ayant l’énergie de la présentation du spectacle.

Notons également que la seule présence féminine n’est pas anodine. Elle maitrise l’art du mimique comme personne et arrive à nous transmettre autant d’émotions que n’importe quelle longue tirade de théâtre.

Évidemment, ce spectacle aux allures parfaites a quelques défauts. Certains temps mort semblent trop longs, certains acteurs sont meilleurs que d’autres, mais il faut leur laisser le temps de bien s’installer à Montréal et le spectacle n’en sera que meilleur. Et si vous ne connaissez pas la Tohu ou les spectacles qu’elle peut offrir je vous conseille de courir pour voir se spectacle.

Il se déroulera du 25 septembre 2012 au 6 octobre 2012. Toutes les informations à tohu.ca




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.