Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Des étudiants démesurés ?

Vous avez tous vu, je l’espère, la une du 24 heure du mercredi 19 septembre 2012 qui présentait une photo d’un «Gros partys à Polytechnique». Au final, l’article n’est pas scandaleux et ne fait que mentionner qu’à Polytechnique on est capable d’organiser des gros party probablement parce que nous sommes des futurs ingénieurs. Ce n’est pas ce que j’appellerais un grande une et du grand journalisme mais je suis contente que la vie étudiante de Polytechnique fasse parler d’elle.

Par Alice Rivest-Dupont

 

Certains sont inquiets que cet article fera mauvaise presse pour Polytechnique et que la population croit que nous ne sommes que des soûlons. Cependant, avant de s’inquiéter de toute la population, inquiétons nous de ce que pensent les employés de l’école et la direction.

C’est plutôt ridicule quand des services de l’école croient qu’un 5 à 7 est une soûlerie, quand ils croient que des réunions pour jouer à des jeux vidéo sont des fiestas où la bière coule à flots et quand ils considèrent qu’un groupe de plus de 50 étudiants avec une bière à la main est néfaste pour l’image de l’école.

Ne pourrions-nous pas nous réjouir d’avoir une vie étudiante aussi florissante? Le baccalauréat à Polytechnique Montréal est connu pour deux choses, la difficulté des cours et sa vie étudiante. Ce n’est pas pour rien si l’école utilise une photo du Beach party dans le document pour faire la promotion de ses programmes de génie puisque la vie étudiante peut être déterminante lorsque vient le temps de choisir son université.

Malheureusement, plus les années passent et plus il est compliqué d’organiser des événements à Polytechnique. Le message qu’il faut envoyer à l’école et ses employés c’est que nous sommes ici pour étudier mais aussi pour rendre le passage à l’université plus agréable et moins douloureux. Les 5 à 7, les vins et fromage, les gros party, les soirées jeux et toutes les autres événements servent à construire un esprit de communauté dans l’école et n’augmentent peut-être pas la côte de Poly en recherche mais rendent l’endroit beaucoup plus agréable. Il est temps d’étendre cet esprit de communauté à tous les acteurs de l’école et pour se faire, il faut apprendre à se connaître.

Pour finir, chers étudiants qui parfois buvez trop et détruisez l’école, sachez que peu importe ce que vous brisez, nous devons tous le repayer dans nos frais de scolarité et taxes alors, même si les annonces d’Éduc’alcool sont mauvaises, buvez modérément s’il vous plait.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Sacré Coeur : prochain projet de Poly-Théâtre

18 février 2011

Par Rébecca Bonnaire Vous ne savez que faire en ces temps hivernal ? Vous vous sentez seul le soir ? Vous voulez vider vos esprits des tourments d’une étude prolongée? Une seule chose à faire : Venir voir la nouvelle production de Poly-Théâtre les 24, 25 et 26 février 2011, 20h. Nous vous proposons un spectacle tout en couleur, élu choix N°1 par le prestigieux New York Times!! Cette pièce vous emmènera passer une...

Meilleur du Web

26 septembre 2008

Pubs Vista incompréhensibles Après les attaques incessantes et répétées de son compétiteur Apple dans ses pubs Mac vs. PC, Microsoft a décidé de répliquer en utilisant des techniques moins.... explicatives. La pub contient entre autres Bill Gates et le comédien Jerry Seinfeld mais ne réussit pas à envoyer un message clair aux consommateurs, ou à qui que ce soit vraiment.... (tag youtube : vista seinfeld youtube). Incroyable pub de Nintendo Voici une pub assez...

Les échanges en chiffres depuis 3 ans

20 mars 2009

• 1289 C’est le nombre total d’étudiants partis en échange dont 20 dans des grandes Écoles. • 1179 C’est le nombre total d’étudiants partis en France. • 28 C’est le plus grand nombre d’étudiants parti en Suisse à l’École Polytechnique de Lausanne. • 5 C’est le nombre d’étudiants partis faire un double diplôme à l’École Polytechnique de Paris (”X” pour les intimes)....