Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Le mot du Directeur

Après m’être défoulé en parlant du procès d’Apple et de Samsung je peux vous parler un peu plus longuement de ce qui me tient à coeur : le Polyscope.

Tout d’abord, qu’est-ce que le Polyscope ? C’est tout d’abord ton journal étudiant et c’est tout d’abord pour toi qui est en train de lire ce que j’écris que toute l’équipe du Polyscope travaille chaque semaine sur la réalisation d’un journal.

Chaque édition prend plus ou moins de temps à se faire, et il a plus que besoin de ton aide.

Alors comment est fait le journal ?

Tout commence à la réunion du mardi. Réunion ouverte à tous et à toute évidement. (Et même si tu es de l’UdeM ou d’HEC). Lors de cette réunion nous parlons du numéro précédent. Nous disons ce que nous avons aimés et ce dont nous n’avons pas aimés. Ensuite, nous regardons qui a écrit un article, et combien de page nous pouvons faire : 8, 12 ou 16 !

C’est ensuite la parole au rédacteur en chef. C’est le grand maître du contenu. Il nous dit ou va nos articles. Nous avons assez d’ordinateurs pour pouvoir travailler en même temps. Certains prennent le temps de finir leurs articles tandis que d’autres peuvent déjà commencer le montage.

Nous travaillons sur le logiciel InDesign. Page par page nous implantons les articles puis nous mettons en forme pour pouvoir obtenir la forme finale.

Une fois que c’est prêt, nous imprimons la page pour deux séries de correction. D’ailleurs si tu as l’étoffe d’un super correcteur, viens nous aider !!

Le jeudi soir, nous entrons les corrections et nous envoyons le journal à l’imprimeur.

Nous le recevons le vendredi matin et nous le distribuons à Poly.

Que tu sois fan de montage, de dessin, de correction ou que tu veuille tout simplement participer à l’aventure Polyscope, alors n’hésites pas à nous rejoindre. Nos réunions sont le mardi soir mais le local est ouvert en tout temps.

Si tu as un talent particulier à exposer vient nous rejoindre au C-214 et deviens un

SuperJournaliste




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Qu’est-ce qu’un vol d’identité?

28 septembre 2012

Par Alice Rivest-Dupont Selon le site de la GRC «Le vol d’identité renvoie au processus initial consistant à acquérir les données personnelles d’une personne à des fins criminelles. Les criminels utiliseront vos données personnelles ou financières volées ou reproduites pour • accéder à vos comptes bancaires • ouvrir de nouveaux comptes • exécuter des virements bancaires • faire une demande de prêt, de carte de crédit ou d’autres biens et services • faire des...

Une rentrée originale

7 septembre 2007

Dastrrd… On a parlé de cet événement dans tous les médias du Québec, mais pour tout vous dire ça ne m’intéresse pas trop, surtout parce que le Journal de Montréal, qui a déclenché cette vague médiatique, n’est pas une référence dans le monde des journaux québécois. Reprenons les faits, lors de la semaine d’initiation traditionnelle de l’École Polytechnique, le comité organisateur prépare une « beuverie » se déroulant à l’extérieur de Montréal au fin...

Vaut-il mieux voir le monde à l’envers ou la vie en rose ?

28 mars 2013

Avez-vous déjà essayé de lire un livre à l’envers sans vous décourager après une page ? Avez-vous déjà essayé d’être souriant pendant une journée complète, sans vouloir vous arracher la mâchoire parce que ça faisait trop mal ? Pourquoi est-ce que je vous demande cela ? Car c’est le quotidien de deux personnes bien spéciales qui seront présentées dans cet article.   Voir le monde à l’envers Bojana Danilovic est atteinte d’un disfonctionnement cérébral appelé...