Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.
Publicité:

Elle était mouillée, cette journée

Petite chronique sur la première édition du show de la rentrée de l’AEP.

 

Le 22 août dernier se tenait au stationnement de Poly le spectacle gratuit de rentrée. Débutant à 16h, les étudiants pouvaient apprécier différentes prestations artistiques. Fait intéressant, l’accès au site était gratuit pour les employés de l’école et les étudiants. Ces derniers pouvaient même venir accompagnés d’un ami.

Marco et les Torvis, un sympathique groupe au style un peu folklorique faisant parfois penser aux Colocs, a rapidement réchauffé la foule trempée par la pluie avec leur musique. Une ambiance festive régnait autant sur la scène que dans la foule.

Arrivé au tour de Polyjam, la foule a eu droit à de très bons moments de musique rock jouée à fond la caisse. Les musiciens du comité de Poly ont réussi à faire vibrer la foule au son de leurs instruments endiablés par leur intense énergie.

Le groupe Jacquemort a à peine eu le temps de nous montrer ce dont ils étaient capable car la météo capricieuse a mis fin abruptement à leur performance après quelques minutes.

Finalement, le mauvais temps a eu raison de l’équipement. Malgré son toit, la scène avait reçu beaucoup trop d’eau et le spectacle a dû être arrêté alors que la troisième formation n’avait pas encore passée. Qualité Motel, nouveau projet 100% électronique des cinq gars qui forment Misteur Valaire, ont accepté in extremis de faire leur spectacle à l’intérieur dans l’entrepôt de Polyshow. Oui, oui, vous avez bien lu, l’entrepôt de Polyshow! Celui-ci est minuscule et les cinq gars de la formation ont quand même su offrir une prestation impressionnante dans un local où ils pouvaient à peine se déplacer. Leur beats ont su réveiller les guerriers qui sont restés jusqu’à la fin de cette journée de fou et tous dansaient à fond sur la musique électro. C’était selon moi un des ces moments uniques qu’on ne retrouve qu’à Polytechnique. Normalement, on aurait donné congé au groupe et on aurait fermé boutique, mais ici on ne fait pas les choses à moitié!

Le bon temps n’était pas au rendez-vous pour cet événement pourtant bien rempli de rebondissements. La pluie a fait des siennes au cours du show à plusieurs reprises. C’est plutôt frustrant de constater cela sachant que les journées précédant le concert étaient généreusement garnies de soleil et d’un immense ciel bleu. La pluie était devenue si intense plus tard dans la soirée que l’époustouflant drumline n’a pu livrer sa prestation, au grand malheur du public. Malgré tout, on pouvait voir de nombreuses personnes le sourire aux lèvres arborant leur flamboyant chandail orange ou rouge. Bref, je souhaite bien que l’on puisse répéter l’évènement l’an prochain.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Textons dans la joie, Google Car arrive!

26 septembre 2013

Automobiles autonomes : Magique solution à la sécurité sur les routes, la faim dans le monde, les guerres de gang, et les examens de mécanique pour ingénieurs.   T outes les nouvelles avancées dans le domaine de l’automobile l’indiquent: la tendance est définitivement à l’automatisation de la conduite.Google car s’est déjà fait connaître, et abat plusieurs barrières légales, la conduite (ou plutôt la non-conduite) de véhicules autonomes étant approuvée dans les états du Nevada, de...

Sumi Jo chante le bel canto

5 septembre 2008

Contrairement aux concerts habituels (opéras, requiem, concertos), le concert présenté le 20 août 2008 par l’Orchestre Symphonique de Montréal (OSM) consistait en une sélection d’airs allant d’une symphonie à l’ouverture d’un opéra. Cette diversité d’airs permettait de proposer un éventail de prouesses techniques de la cantatrice Sumi Jo. Les airs choisis étaient des bel canto, soit des airs écrits pour mettre en valeur la virtuosité vocale de l’interprète. Le concert débute par la Symphonie...

5 conseils pour bien gérer sa session à Poly

30 août 2013

  Le début d’une nouvelle session est souvent synonyme de bonne volonté. La motivation de se prendre en main pour mieux réussir ses cours est à son plus fort. Personnellement, je me déteste encore d’avoir été aussi dernière minute à la dernière session et d’avoir autant coupé sur mon sommeil. J’entame maintenant ma dernière session à Poly (Je le mentionne juste pour écoeurer les nouveaux). Peut-être que celle-ci sera la bonne? Peut-être que je...