Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Google Glass? Pheu!

Nouvelle évolution du cellulaire, outil destiné à se greffer à notre quotidien, gugusse de cave, toutes ces appellations désignent à la perfection cette nouvelle tendance d’informatique portable que sont les lunettes multifonctions.

 

Malgré toute l’attention que récolte google glass, nous serions portés à première vue à se dire que bien que ça semble intéressant, ça ne sera jamais plus qu’un iphone placé à un endroit bien inconfortable : en plein dans notre face! Vous vous dites certainement, avec raison, que malgré un concept en apparence intéressant, il serait incroyable de devoir porter des lunettes, vous, à qui la nature a jugé bon de vous doter d’une vision parfaite! D’autant plus si vous avez déjà des lunettes, le cauchemar sera doublé!

Mais gentes de peu de foi, ne craignez guère! Suite aux nombreuses limitations de cette technologie, plusieurs autres ont surgies, comblant les lacunes promises par google glass, chacun remplissant leur niche spécialisée.

Premièrement, dans le domaine des jeux-vidéos. Comment contenir notre enthousiasme pour Oculus Rift? Ces lunettes noires, ressemblant à des lunettes de ski, projettent une image en 3D sur plus de 180 degrés, bougeant instantanément avec la tête de l’usager. Les démos sont saisissantes, où l’on voit des testeurs crier comme des fillettes lorsqu’un zombie leur saute au visage.

Il faudra faire attention de ne pas passer devant un joueur, au risque de se prendre un uppercut au visage causé par un réflexe malencontreux, mais pour celui dans l’univers virtuel, rien d’existant actuellement permets d’approcher l’expérience vécue en immersion virtuelle.

Les développeurs s’attèlent présentement à rendre certains jeux existants compatibles à cette technologie, qui sera disponible au public au mois de septembre 2013. Les applications dépassent largement le domaine des jeux-vidéos, couvrant le cinéma, la simulation, en passant par la por… les applications plus privées, et Oculus Rift est donc promit à un brillant avenir.

Enfin, il y a meta – spaceglass. Cette compagnie reprend le principe de google glass, le transformant pour en faire un produit bien plus complet. Il serait en effet possible d’afficher l’ordinateur personnel de l’utilisateur, complètement virtuellement, devant ses yeux. Sculpter un objet dans les airs. Faire apparaître une fenêtre internet où que ce soit, sur n’importe quelle surface, visible uniquement pour la personne avec des lunettes. Écouter un film sur le mur. Jouer au laser tag avec des fusils et des armures virtuelles.

En effet, meta capture les mouvements des doigts, et peut utiliser des modèles d’objets 3d pour les superposer à la vue de la personne. Alors si vous croisez une personne sur la rue dans un avenir rapproché, avec des lunettes, qui semble se parler toute seule et faire des mouvements aléatoires dans les airs, regardez s’il s’agit de meta – spaceglass, avant d’appeler un hospice pour leur dire qu’un de leur patient s’est échappé.

Difficile de savoir alors ce qui est la réalité et ce qui ne l’est pas… Alors, que choisirez-vous? la pilule bleue, ou la pilule rouge?




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.