Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Spleen post-voyage

Que tu sois allé visiter de la famille outremer, que tu sois parti sac à dos tout l’été dans des contrées lointaines où il y a plus d’arbres que d’humains, que tu te sois fait un peu trop dorer au soleil dans les caraïbes, tellement que tu n’es même plus capable de t’allonger (tes coups de soleil font trop mal), que tu reviennes d’un échange étudiant (aka quatre mois à voyager et à te saouler), il y a de fortes chances que tu ressentes le spleen du retour des vacances. Quoi faire pour contrer cela? Voici quelques petits trucs pour entamer la rentrée en beauté, sans trop déprimer!

 

D’accord, tu as fait le plus beau voyage de ta vie, mais tu es revenu sans le sou… ça ne t’empêche pas de rêver à ton prochain voyage.

Rêves grandioses

En fait, tu peux même te permettre de méditer sur des voyages fous : une virée à Las Vegas dans la suite de Madonna, une croisière en Antarctique, de l’héli-ski dans les montagnes péruviennes, faire le plus haut saut de bungee au monde, au Colorado, de la plongée dans les eaux polynésiennes, un souper au Alain Ducasse, le restaurant le plus dispendieux de Paris, etc. Une fois plus prêt du voyage, il faudra probablement faire un choix un peu moins grandiose, mais pour le moment laisse ton imagination vagabonder !

Tirelire

Commence tout de suite à économiser, même si tu ne sais pas où et quand tu partiras la prochaine fois, au moins tu auras déjà un peu d’argent de côté.

Faire le touriste à Montréal

Non ce n’est pas une blague! Quand on revient de voyage, on voit les choses différemment. On est habitué de toujours passer sur la même rue sans porter à attention à ce qui nous entoure. Prends le temps de changer tes habitudes, de découvrir des coins que tu n’avais jamais vu, d’aller dans des bars et restaurants que tu n’avais jamais essayé, d’aller dans les musées et sites touristiques où tu n’avais jamais osé mettre le pied.

Partager les histoires

Trouve des gens qui sont allés dans les mêmes endroits que toi et partagez vos expériences. Ça te permettra de revivre des moments qui te tiennent à cœur et en découvrir davantage sur d’autres destinations.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.