Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Poly-théâtre en spectacle

Pourquoi tu dois aller voir «Le Rire de la Mer»?

Article en 5 actes par Laurence Olivier Marion-Ouellet
C’est le 12, 13 et 14 septembre à 20h que d’heureux spectateurs iront rire et pleurer au Pavillon J.A. DeSève, puisque c’est à ce moment que la pièce de théâtre «Le
Rire de la Mer», mise en scène par Francis Bulota, sera jouée dans toute sa splendeur. Écrite par un auteur québécois, Pierre-Michel Tremblay (À ne pas confondre
avec Michel Tremblay), cette comédie dramatique nous entraîne dans l’univers de Pénélope Bouchard, femme courageuse venant d’apprendre qu’elle a un cancer
incurable. Sa première réaction? Partir dans un voyage extraordinaire où elle rencontrera des personnages plus incroyables les uns que les autres qui l’aideront à
faire son deuil de sa propre vie. Au retour de son périple, Pénélope remet à son chum Alex les histoires qu’elle a écrites en voyage. Après la mort de Pénélope, il en
revient à lui de monter ce spectacle, un dernier hommage pour sa bien-aimée…
Mais pourquoi toi, étudiant(e) de Poly, dois-tu aller voir cette pièce? C’est bien simple
:
1 – La pièce est malade. Tu vas t’amuser et tu vas embarquer dans l’univers créé par Pierre-Michel Tremblay
2 – Les acteurs sont beaux, les acteurs sont bons! Tout le monde s’est plongé à fond pour faire sortir des personnages qui te feront chaud au cœur, qui te feront
pleurer et qui bien sûr te feront rire
3 – Prendre une bière et manger, aller voir la pièce et ensuite encore prendre de la bière est un excellent plan de soirée entre amis et/ou date
4 – Après avoir vu la pièce avec tes amis, tu pourras faire des blagues sur «Le Rire de ta Mère»
5 – Les billets coûtent juste 5$ pour les étudiants!
T’as encore des doutes!? Va voir les kiosques qui vendent des billets dans l’école pour te faire convaincre. On t’attendra le 12, 13 et 14 septembre à 20h au 6e
étage du Pavillon J.A. DeSève. Viens avec tes amis, viens avec ta blonde, viens avec ton chum, viens avec ton chien! En fait non, je crois que les animaux sont
interdits dans la salle… En tout cas, venez en grand nombre et place au théâtre!




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.