Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

La semaine prochaine, c’est sans auto!

 

Du 16 au 22 septembre, tous ceux qui se déplacent dans la région métropolitaine de Montréal sont invités à délaisser leur automobile et à opter pour le transport en commun, la bicyclette ou la marche.

Petite histoire

Au milieu des années 50, lors de la crise de Suez, La Belgique, les Pays-Bas et la Suisse organisent des dimanches sans voiture pour économiser du carburant. Leurs objectifs étaient différents de ceux motivent les organisateurs de telles journées en 2013, mais le concept est demeuré.

C’est encore en Europe en 1997 qu’a eu lieu la première journée sans voiture « moderne » ayant pour principal objectif la conscientisation écologique des citadins. Le mouvement prend rapidement de l’ampleur dans le vieux continent et, au début des années 2000, il s’étend vers les Amériques et l’Asie. Aujourd’hui l’initiative touche un peu moins de 1500 villes réparties tout autour du globe.

À Montréal, c’est En ville sans ma voiture et le Défi sans auto

Vendredi le 20 septembre aura lieu le PARK(ing) Day, organisé par l’agence métropolitaine de transport (AMT). L’objectif est de transformer des espaces de stationnement en espaces publics festifs le temps d’une journée. L’évènement à lieu dans 162 villes du monde.

Cette année, l’organisation veut transformer plus de 260 stationnements dans la grande région métropolitaine de Montréal pour devenir la plus grande région PARK(ing) Day au monde! Un important périmètre sera fermé à la circulation automobile au centre-ville de Montréal. Diverses activités se dérouleront sur ces stationnements repensés. Consultez envillesansmavoiture.com pour consulter la programmation.

De plus, le 18 septembre a lieu le Défi sans auto. Les étudiants et les employés de Polytechnique Montréal peuvent s’inscrire au http://www.defisansauto.com/index/inscription_personne et courir la chance de gagner de nombreux prix!

PolySphère et Ma santé au sommet tiendront un kiosque d’information les matinées du lundi 16 et mardi 17 septembre au pavillon Lassonde.

Ailleurs dans le monde

Bien que Montréal fasse bonne figure avec la fermeture d’une partie de son centre-ville aux automobilistes, certaines villes prennent des mesures plus drastiques.

Le 7 février dernier avait lieu la journée sans voiture de Bogota, la capitale de la Colombie. Les automobilistes se sont vu interdire de prendre le volant de 6h30 à 19h30 au risque d’écoper de 164$ d’amende (soit l’équivalent de 15 jours de travail au salaire minimum colombien).

De plus, dans cette ville, la circulation automobile est limitée durant toute l’année. Tous les véhicules ne peuvent être sur la route en même temps car un système a été créé à partir des plaques d’immatriculation pour alterner les véhicules autorisés à circuler sur les routes.

Preuve que Montréal à encore des croûtes à manger du côté de la promotion des transports en commun et du transport actif!




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.