Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

POLYtique Montréal

Présentation des candidats à la mairie de Montréal! Parce que c’est bien amusant et que les élections s’en viennent

 

Denis Coderre : Équipe Denis Coderre

 

Au niveau du personnage…

M. Coderre est diplômé de l’Université de Montréal en science politique et de l’Université d’Ottawa d’une maîtrise en économie. C’était un candidat libéral fédéral qui a eu plusieurs postes en politique. Il est décrit par Chantal Hébert comme le « chevalier sans peur » puisqu’il est « très familier avec les coulisses de la politique montréalaise » et il sera parfaitement au courant si de la corruption est présente dans son équipe. Pour ceux qui sont moins au courant des actualités politiques des derniers 20 ans, on le connait surtout pour sa tendance à utiliser les médias sociaux allégrement.

Au niveau du programme…

Malgré le manque de détails de ses projets, M. Coderre voudrait améliorer la gestion de la ville. Il veut diminuer la sous-traitance, mais ne dit pas à quel niveau (Construction de route? Trottoir? Infrastructure électrique? Réseaux d’égouts?). Il veut aussi créer un poste de commissaire à l’éthique à Montréal. Au niveau transport, il voudrait que la gestion des stationnements publics soit faite par la STM afin que les revenus reviennent au transport en commun. À part ça, sa principale source de votes est sa facilité à rencontrer les gens. Il se promène dans la rue, les écoles, les restaurants et les métros afin de convaincre les gens de voter pour lui le 3 novembre prochain.

 

Richard Bergeron :

Projet Montréal

Au niveau du personnage…

Docteur en aménagement, ce professeur universitaire est calé dans le domaine du développement urbain. Il est dans la politique depuis quelques année, il fut conseiller de la ville de Montréal de 2005 à 2009 dans l’arrondissement Plateau-Mont-Royal. Ensuite, il fut réélu au même poste mais dans le district Jeanne-Mance. De plus, de 2000 à 2005, il a été Responsable des analyses stratégiques de l’ATM. Anti-automobile féroce, il est auteur du rapport Problématique des transports et des changements climatiques au Québec.

 

Au niveau du programme…

Bergeron est très motivé à l’idée d’augmenter les transports en commun à Montréal. Une de ses idées principales est un tramway de 15 km. Il veut diminuer le flux automobile de 1.5% par année en encouragent le logement dans le centre-ville. De plus, il voudrait ‘’rendre le fleuve accessible au Montréalais’’ en augmentant les promenades et les espaces verts à proximité du fleuve. Au niveau de la lutte à la corruption, il voudrait nommer dans son comité deux membres des autres partis qui pourront les surveiller. Réputé pour être un homme intègre, il se présente comme étant la solution contre la corruption Montréalaise.

Marcel Côté :

Coalition Montréal Marcel Côté

Au niveau du personnage…

M. Côté est diplômé en science physique à l’Université d’Ottawa et a une maîtrise en science économique de l’Université Carnegie Mellon (Pennsylvanie). Il est co-fondateur de SECOR, un cabinet conseil de gestion et il est reconnu pour sa stratégie d’affaire. Depuis les 30 dernières années, il est administrateur de plusieurs groupes montréalais (OSM, YMCA, Amis de la montagne, festival Montréal en lumière etc.).

Au niveau du programme…

Une des promesses électorales est le changement de la gestion de la ville centre. Il voudrait donner à Montréal une organisation plus structurée et relancer l’économie de la métropole. Il veut aussi relancer l’économie montréalaise et encourager les immigrants à venir y travailler. Au niveau des transports, il promet une amélioration des systèmes de transports montréalais pour diminuer la présence de la voiture. Par contre, peu de détails sont disponibles au niveau de la stratégie qui sera utilisée. De plus, il souhaite ramener les expos!

Mélanie Joly : Le vrai changement pour Montréal – Groupe Mélanie Joly

Au niveau du personnage…

Mélanie Joly est une avocate diplômée de l’Université de Montréal et de l’Université d’Oxford. Elle était l’organisatrice en chef de la campagne de Justin Trudeau lors des élections pour le chef du Parti libéral du Canada. Elle est membre du conseil d’administration de la Régie des rentes et de l’Orchestre symphonique de Laval.

Au niveau du programme…

Malheureusement, sa campagne vient d’être lancée et peu d’informations sont disponibles (c’est à suivre!). Par contre, je vais vous donner ce qu’il est possible de trouver sur cette gente dame. Son programme met de l’avant 5 priorités. Premièrement, la création d’un système rapide par autobus qui serait une sorte de métro hors-terre. Puisqu’ils auraient moins d’arrêts que les autobus traditionnels, ils auraient leur voie réservée et les lignes seraient beaucoup plus longues. Deuxièmement, favoriser l’accès au logement avec un prix plafond pour la mise en marché des maisons. Troisièmement, abandonner la règle du plus bas soumissionnaire afin de garantir la qualité des projets d’infrastructures montréalaises. Quatrièmement, permettre aux magasins plus d’heures d’ouverture pour favoriser l’économie. Finalement, rendre le toit vert obligatoire pour toutes les nouvelles constructions montréalaises sauf si le toit est parfaitement blanc.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+

Dans la même catégorie

Les raisons de la victoire d’Obama

23 octobre 2008

Le discours de victoire d’Obama avec quelques jours d’avance En 1967, les américains de Cleveland élisaient le premier maire noir d’une grande ville, dans 11 jours, les américains des Etats-Unis éliront le premier président noir de leur histoire : Barack Obama. C’est maintenant aussi sûr que Harper allait rester premier ministre. Bien sûr dans les prochains jours, vous allez voir l’avance d’Obama fondre dans les sondages et vous allez me dire que j’étais bien...

Culture Gui-iK : Steve Jobs : iDead

7 octobre 2011

Steve Jobs est mort, vive Steve Jobs. Il est coutume de ne plus parler en mal de quelqu’un qui vient de mourir. Pour ceux qui le savent, je suis un fervent défenseur de la cause libre, et donc de la cause anti-Apple. Mais aujourd’hui est quand même une journée de deuil pour la communauté geek. Que l’on aime, ou que l’on n’aime pas Apple, que l’on comprenne ou non la vision de Steve Jobs,...

Courrier des lecteurs

19 septembre 2008

Yassine Shaker  Bonjour, J’ai lu l’article de M. Angelos Niktaras . Je ne peux être qu’indigné de voir une édition donner une tribune aux gens pour se défouler sur toute une communauté. Comment ce type qui soit disant fréquente l’université peut se permettre d’écrire ce genre de message haineux. Je ne demande pas qu’il aime les gens de cette communauté mais qu’il garde ses rengaines au fond de lui-même et qu’il laisse les gens...