Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Les mystérieuses championnes

L’équipe de hockey féminin des Carabins a connu une excellente saison l’an dernier et brille de ses différents exploits. Voici ici un historique de la progression de cette équipe depuis sa création.

Quoi ? Les Carabins ont une équipe féminine de hockey, et une qui performe bien d’ailleurs; voilà ce que je me suis dit en lisant un article sur la victoire des Carabins contre l’équipe de McGill à la finale provinciale des séries éliminatoires universitaires.

 

J’aimerais donc maintenant vous parler en quelques lignes de cette équipe d’athlètes remarquables qui gagne à être connue davantage. On remonte il y a quatre ans de cela: l’équipe de hockey féminin donnait ses premiers coups de patin au CEPSUM. À cette première saison, soit durant l’année 2009/2010, les joueuses terminent secondes au classement final de la saison régulière et obtiennent également la cinquième position dans le cadre des championnats universitaires canadiens. À sa deuxième année d’existence, l’équipe s’empare de la deuxième place de la conférence du Québec, tout juste derrière les Martlets de McGill.

Plus tard en 2011, les représentantes de l’Université de Montréal réalisent un exploit de plus grande taille grâce à leur victoire aux dépens des Stingers de l’Université de Concordia. Malheureusement, les Bleus n’ont pu répéter leur succès en finale provinciale. En effet, les Martlets les éliminent bien aisément en deux matchs de 1-4 et de 1-8. Cette défaite les prive de plus d’une participation aux championnats universitaires canadiens tenus cette année à Waterloo.

Transportons-nous un an plus tard, l’équipe occupe à ce moment le deuxième rang universitaire provincial derrière, vous l’aurez deviné, les Martlets de McGill. Elles obtiennent néanmoins une place pour les championnats nationaux et, «kaboum», défont les favorites du tournoi, les Golden Hawks de Wilfrid Laurier, pour ainsi atteindre la finale nationale. À défaut de remporter ce dernier match, l’équipe s’en tire avec bonne impression en mettant le grappin sur la médaille d’argent.

L’année 2012-2013 s’annonce avec le désir d’un plus gros défi : gagner les championnats nationaux. Les Carabins jouent bien cette année et atteignent la finale provinciale. À cette étape, les Bleus se montrent à la hauteur. Elles font vibrer la foule assistant à la finale le 3 mars dernier en remportant leur deuxième match contre leurs grandes rivales, les Martlets de McGill, par un gain de 2-1. Les filles arrivent finalement à assurer leur suprématie sur la glace en mars 2013 en décrochant une victoire à la finale nationale universitaire. Elles ont pour ce faire battu successivement et avec brio les équipes de l’Université de Toronto, de l’Université de Colombie-Britannique et de l’Université de Calgary.

Plus récemment maintenant, les Carabins ont commencé en septembre leur saison 2013-2014 et affichent en quatre matchs un bilan de deux victoires et deux défaites. Je vous invite, en terminant, à aller voir leurs matchs pour apprécier de vos propres yeux leurs performances.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.