Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Les Madames

Ce spectacle hors de l’ordinaire et très intime nous amène dans l’univers de Gisèle, une vieille dame qui s’est inventé une vie de reine dans son trois et demi d’Hochelaga-Maisonneuve. Elle s’est organisé une fête d’anniversaire hors du commun avec son faux pianiste François et son serviteur Proulx. Alors que la fête tourne au vinaigre, Gisèle trouve une façon sournoise de vérifier l’importance qu’elle a aux yeux de ses amies. Malgré que cette pièce soit une comédie, on réussit à nous parler de solitude tout en nous faisant rire.

Le fil conducteur de la pièce est déjà écrit mais la majorité des dialogues sont improvisés avec brio par les acteurs qui savent réinventer le spectacle à chaque fois. Il serait donc possible de voir plusieurs fois cette pièce, mais être tout de même surpris par de nouvelles répliques. L’utilisation des masques dans la pièce est judicieuse et ne cache aucunement les émotions des personnages. On se surprend à rapidement oublier les masques en tant qu’accessoire et les considérer comme à part entière du personnage.

Si vous avez besoin d’une petite pause dans votre quotidien et de rire un bon coup, je vous suggère fortement cette petite pièce. Au même prix qu’un billet de cinéma, vous aurez la chance de ressentir cette œuvre jeune et énergique.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.