Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

La magie de Disney

Le spectacle grandement attendu de Disney sur glace : Les trésors de Disney a pris place au Centre Bell le 7 octobre 2015. Autour de 7h, dans le métro, des petites filles en robe de princesse et des petits garçons portant des oreilles de Mickey se dirigeaient vers le lieu de spectacle, accompagnés par leurs parents. Leur joie et leur enthousiasme ont persisté jusqu'à la toute fin du spectacle.

Le spectacle était divisé en plusieurs parties, qui étaient parfois des histoires complètes des films bien-aimés, parfois seulement un ou deux numéros musicaux de l’histoire. Avant l’entracte, les histoires de Toy Story, d’Alice au Pays des Merveilles et de Peter Pan ont animé la scène. Ces pièces semblaient longues puisque les histoires étaient présentées presque au complet. Les costumes ainsi que les chorégraphies n’étaient pas aussi détaillés et intéressants qu’on l’aurait cru.

Par contre, en revenant de l’entracte, le public a eu le droit à tout un spectacle. Disney on Ice était présent. L’histoire du Roi Lion a pris la scène et les artistes ont fait vivre tous les types d’émotions aux spectateurs grâce à des scènes cultes allant du décès du père de Simba jusqu’à la chanson d’amour entre Simba et Nala, en passant bien sûr par la célèbre chanson «Hakuna Matata». Les chorégraphies de cette pièce étaient impressionnantes, surtout après le piètre début du spectacle.

Le spectacle n’a cessé de s’améliorer par la suite.

Plus particulièrement (je suis peut-être biaisée ici parce qu’il s’agit de mon histoire préférée), l’histoire d’Aladdin était extrêmement bien présentée. Les couleurs, les costumes, le changement d’Aladdin en prince et, surtout, la chanson «Ce rêve bleu» étaient à couper le souffle.

Le spectacle était bien présenté : la deuxième moitié était tellement impressionnante que personne ne voulait quitter à la fin. Seule une question se posait parmi le public: “Où était Elsa?”. Pour les jeunes filles d’aujourd’hui, la plus incontournable des princesses est Elsa du film Frozen, alors pourquoi ne faisait-elle pas partie du numéro final aux côtés de Belle, de Cendrillon et des autres princesses? Malgré ce détail, le spectacle était incroyable, rempli de couleurs et d’émotions.

Ne manquez pas ce spectacle la prochaine fois. Il n’est pas seulement pour les jeunes mais pour tout le monde, puisque nous avons tous déjà vécu la magie de Disney.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.