Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Vos Sociétés techniques : le Canoë de béton

Cette semaine, dans votre dossier sur les sociétés techniques, nous nous intéressons au CANOË DE BÉTON. Entrevue avec François Bissonnette, Directeur du Canoë de béton EPM.

Que fait votre société technique?

R: La société technique Canoë de Béton est un comité formé d’une trentaine de membres qui conçoit et fabrique un canoë en béton. De plus, une équipe de 8 pagayeurs s’entraine durant toute l’année afin de participer à deux courses universitaires.

 

Qu’est-ce qui vous distingue des autres sociétés techniques?

R: Nous avons une équipe d’athlètes qui s’entraine toute l’année à pagayer. Aussi, n’importe qui, de n’importe quelle génie peut s’inscrire dans le Canoë de Béton.

 

De quels génies avez-vous besoin principalement?

R: Génie civil principalement, mais nous avons des membres en industriel, géologique, mécanique et biomédical.

 

Où êtes-vous rendus dans la conception?

R: Nous venons de couler nos canoës pour cette année. D’ici deux semaines, nous allons pouvoir démouler et commencer la finition du canoë.

 

Participez-vous à des compétitions?

R: Tous les ans, nous participons à une compétion américaine dans l’état de New York (West Point, NY cette année) et à une compétition canadienne (Toronto cette année).

 

Quelle est la question la plus stupide qu’on vous ait posée lors d’une présentation?

R: « Du béton, ça flotte? »

 

tl;dr

 Nom
Canoë de béton EPM
Fondation
2006
Projet
Un canoë en béton
Budget
33­ 000$
Site web
www.canoe.polymtl.ca (en construction)
Facebook
www.facebook.com/CanoeBetonEPM
Local
A-403
Réunions
2 réunions pour l’exécutif
Effectif
38 étudiants
Ratio Gars/Filles
50%
Animal-cute totem
Jolly Jumper
Bouffe préférée pour une réunion de crise
Pizza
Dessert préféré du directeur
Gâteau au chocolat
Tortue ninja préférée
Michelangelo




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.