Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Les shows à ne pas rater

Après les groupes à surveiller, Laurent nous fait le tour des concerts auxquels vous devez absolument assister en 2015!

Nous serons choyés en ce début 2015, chers amis montréalais, pour ce qui est des showsmusicaux sur l’île de Montréal! Voici quelques spectacles que vous ne voulez pas manquer pendant la session d’hiver, et comme d’habitude, il y en a pour tous les goûts, que vous cherchiez dans le domaine québécois-franco ou plutôt ailleurs dans le monde!

 

Alex Nevsky

C’est dans une ambiance plutôt intime que le natif de Granby vous accueillera à la Tulipe le jeudi 19 février prochain. Petite salle située sur la rue Papineau, la Tulipe promet de très bien rendre la vibepop-rock du jeune artiste francophone.

Avis aux intéressés, le prix des billets est fixé à 32$, admission générale debout, contexte parfaitement propice aux déhanchements sur des hits comme « On leur a fait croire » ou encore « Les Coloriés ».

 

Steve Hill

Guitariste hors pair, rockeur incontestable, Steve Hill animera le festival Montréal en Lumières, jeudi le 19 février à l’Astral.

Fort de deux albums solo ayant connu un vif succès dans les dernières années (« Solo Recordings » 1 et 2), le natif de Trois-Rivières vous fera lever le poil sur les bras avec plusieurs hitsblues-rock de sa composition. Une voix profonde sur une musique prenante et intense, le combo parfait pour vous réchauffer en plein mois de février, le tout pour seulement 32$.

KONGOS

Quatre frères d’un père d’origine grecque, nés en Afrique du Sud, mais ayant passé le plus gros de leur enfance à Londres au Royaume-Unis, plutôt intéressant, non?

On entend, depuis environ un an, leurs différents hits à la radio sans nécessairement le savoir, tout particulièrement « Come With Me Now » et « I Want to Know ».

Samedi le 21 février prochain, c’est au Métropolis que KONGOS nous présenteront leur folk-rock aux touches reggae dans une salle qui promet d’être littéralement enflammée!

Pour y assister, vous devrez débourser un très raisonnable 32$ qui sera, je vous l’assure, bien investi!

 

Hozier

Mardi le 3 mars prochain, c’est aussi au Métropolis que vous pourrez entendre le soul-rock aux saveurs blues de Hozier.

L’auteur-compositeur-interprète irlandais en a déjà séduit plusieurs par des pièces comme la très populaire « Take Me to Church », et on peut d’ailleurs parfaitement imaginer le Métropolis se balancer sur ses mélodies, autant les plus rythmées que les plus spirituelles.

35$ le billet, admission générale debout pour un show très chaleureux.

 

Louis-Jean Cormier

Deux dates possibles ce printemps si vous voulez voir l’ex-membre de la formation Karkwa.

Si vendredi le 24 avril (salle Pauline-Julien) ne vous convient pas, parce que bon… faut le dire, c’est les finaux, vous pourrez vous reprendre quelques semaines plus tard le jeudi 14 mai, encore au Métropolis!

Dans les deux cas, c’est environ 40$ que vous devrez débourser pour voir le natif de Sept-Îles sur scène. Pour ceux l’ayant déjà vu en show, notez que ces spectacles auront lieu peu de temps après la sortie de son deuxième album solo, promettant de tous nouveaux arrangements musicaux!

 

Pour plus d’informations sur ces différents spectacles, vous pouvez facilement visiter le site internet des salles les présentant.

Tous les billets sont disponibles en ligne, et plusieurs sont des cas de « Grouille toé avant qu’y’en aie pu! », donc ne perdez pas de temps si vous êtes intéressés!

Et bien sûr, bon spectacle!




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.