Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Vos Sociétés techniques : la Machine EPM

Cette semaine, dans votre dossier sur les sociétés techniques, nous nous intéressons à la MACHINE EPM des Jeux de Génie. Entrevue avec Jérémie Lavoie-Doyon, co-directeur de la Machine EPM.

Entrevue avec Jérémie Lavoie-Doyon

Que fait votre société technique?

R: Nous concevons et fabriquons chaque année un robot, typiquement composé de plusieurs sous-systèmes qui interagissent pour remplir le mandat dicté par le cahier de compétition des Jeux de Génie.

Qu’est-ce qui vous distingue des autres sociétés techniques?

R: Le fait que le but de la compétition et le mode de pointage soient toujours différents d’une année à l’autre et que la compétition ait lieu aux Jeux de Génie.

De quels génies avez-vous besoin principalement?

R: Les membres actuels sont de génies variés, mais en majorité en mécanique et en info/log. Avoir des gens en électrique serait très pertinent!

Où êtes-vous rendus dans la conception?

R: Nous recevons le cahier de compétition (le document qui explique le défi) en septembre, donc en ce moment nous sommes en phase de préparation et de recherche de commanditaires.

Participez-vous à des compétitions?

R: Nous participons à une seule compétition par année au cours de laquelle nous nous mesurons aux meilleures universités québécoises. Elle a lieu pendant les Jeux de Génie, au début du mois de janvier.

tl;dr

Nom
Machine EPM
Fondation
1990
Projet
un robot
Budget
5000 $
Site web
www.jdg.aep.polymtl.ca/content/la-machine
Facebook
www.facebook.com/machinejdg.epm
Local
L-3812, 3ème étage du Lassonde,

accès possible par le stationnement
Réunions
mercerdi soir
Effectif
15-20 étudiants
Ratio Gars/Filles
2/1
Animal-cute totem
Licorne
Bouffe préférée pour une réunion de crise
Taquitos
Dessert préféré du directeur
Arduino grillé
Tortue ninja préférée
Leonardo




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Poly sans eau embouteillée

4 novembre 2011

En tant que produit transformé, la bouteille d’eau en est un des plus pointés du doigt pour son impact sur l’environnement, mais surtout pour le paradoxe qu’elle apporte. Sa production possède un coût environnemental incroyable, et ce, sur tout son cycle de vie : production de plastique, transport, vente et «recyclage», mais souvent enfouissement. Quoi de plus ridicule que de payer 5$/L et contribuer à polluer, alors qu’on a actuellement accès à un produit...

Carabins 18 St.Francis Xavier 19

10 octobre 2008

Les Stingers de Concordia ont remporté une victoire incroyable de 19 à 18 face aux Carabins qui ne les avaient pas battu depuis 2005, alors qu’il restait 1,8 seconde au dernier quart. Alors que le temps est pratiquement écoulé et que le ballon est placé à 40 verges, le quart de Concordia, Liam Mahoney, évite de justesse un plaqué de Nickolas Morin-Soucy en se déplaçant vers sa gauche, avant de lancer le ballon vers...

Liebe Ist Für Alle Da : L’amour avec un grand L

30 octobre 2009

En préface, je dois admettre que je suis un fan de Rammstein jusqu’à la moelle des os. Bien que cela puisse compromettre l’objectivité de cette critique, j’aimerais bien ajouter que les meilleurs fans d’un groupe de musique sont souvent les meilleurs critiques dudit groupe, car ils peuvent être excessivement sévères. Pour prouver cet énoncé, je dois donc rapporter que j’ai failli brûler l’album Rosenrot (le 5e album de Rammstein). Pas parce qu’il était mauvais,...