Connexion
Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Culture

Soleil, averses, délire : un samedi à Osheaga

11 août 2015 - Suite à la journée haute en couleur de vendredi, qui aura sû faire résonner le coup de départ d'une fin de semaine frénétique aux oreilles des festivaliers venus d'un peu partout dans le monde (les touristes constituent 65% des participants au festival Osheaga), le Polyscope retourne à son agréable besogne et se prépare à plonger dans la deuxième journée de festivité.

Dix ans, ça commence en grand!

6 août 2015 - Après le succès intimidant de l’édition précédente et la décennie qui pointait le bout de son nez, Evenko n’avait pas le choix que de montrer ses muscles pour SON rendez-vous annuel. Pour montrer que la petite métropole peut accueillir des évènements monstres mais aussi pour afficher la vitrine des talents scénographiques bien de chez nous.

Pas de repos dominical pour Osheaga

5 août 2015 - Une journée à Osheaga est un exercice d’optimisation complexe. Compromis, positionnements stratégiques et déchirements sont légion, mais, au final, c’est ce qui fait du festival une expérience unique. Il s’agit donc d’un retour volontairement teinté de subjectivité qu’offre ici le Polyscope.

Grease : renouveau ou réchauffé?

14 juillet 2015 - Une adaptation de plus dans l’histoire de cette mythique franchise. Les attentes monstres sont cependant assez difficiles à satisfaire.

The Apprenticeship of Duddy Kravitz

8 juillet 2015 - Le Segal accueille un chef-d'oeuvre bien d'ici.

Plus de culture...

Éditorial

Le Polyscope en PDF

Prochaine édition :
4 septembre 2015
Rechercher par volume :
Rechercher selon le mois


Articles au hasard

Brown/Palin, les nouveaux républicains décomplexés en route pour 2012

26 février 2010 - «Sourires aussi blancs et scintillants qu’Obama, parcours atypiques, beaux, jeunes, accompagnés de la famille américaine modèle, ils se préparent à combattre l’un contre l’autre avec en ligne de mire la présidentielle de 2012. Scott Brown, le nouveau sénateur du Massachusetts et Sarah Palin, l’ancienne colistière de John McCain ont de nombreux points communs : quasi inconnus il y a encore quelques mois et adeptes de la technique d’hypervisibilité dans les médias qu’Obama avait utilisée lors des primaires démocrates pour occulter ses concurrents. Tous deux utilisent le populisme comme fond de commerce pour les bonnes grâces des électeurs. Scott Brown a gagné son poste de sénateur dans l’un des états le plus démocrates des États-Unis (fief des Kennedy jusqu’à peu) avec son slogan « Scott et son pick-up ! ». La mode est de faire croire à son électorat que l’on est un américain comme les autres, il faut renverser les élites intellectuelles, il faut balayer le symbole Obama. Ainsi, on veut ++»

Les soirées juste pour rire

11 février 2013 - « Présentées tous les mercredis, au Café Campus, pour seulement 10$ ! Une bonne alternative quand on ne souhaite pas dépenser une fortune dans les galas Juste pour rire, mais qu’on est fan d’humour! Les Soirées Juste pour rire sont normalement animées par François Bellefeuille… pourquoi n’était-il pas là ?!?!!? Sur les affiches, c’est lui qu’on présente en gros. Les gens adorent François Bellefeuille. C’est définitivement un humoriste avec beaucoup de potentiel qui deviendra certainement un des gros noms de la scène d’humour québécoise dans les prochaines années. Il est une des principales raisons pourquoi les gens vont aux Soirées Juste pour rire, mais comble de malheur pour tous ses fans (moi étant une de ses plus grandes fans), le 6 février, il n’était pas là! Heureusement que ça coûte seulement 10$, parce que vous auriez probablement entendu plusieurs personnes fâchées se plaindre (dont moi)!!! Sexe illégal remplace François Bellefeuille… ce n’est tellement pas le même humour… Le++»

AN-TILLES – partie 1/3

10 mai 2008 - «++»

Le cirque et la danse au service de la poésie

16 novembre 2009 - «Le spectacle Un orteil dans le vide a été présenté à la TOHU à la fin du mois d’octobre. C’est le deuxième événement gratuit se déroulant dans cette salle, après l’Atelier de création de l’ÉNC En plein corps. Cette soirée a débuté avec Stairway, spectacle de danse urbaine. Présenté dans le cadre des Têtes premières, qui propose une sélection d’artistes émergents, le collectif Stairway a réalisé un mélange énergique de popping, de lacking, de waacking, de danse expérimentale et de théâtre. La chorégraphie est signée par Michel « Boombeast » Lim, Handy « MonstaPop » et Samantha « Sam-I-am », qui font également partis de ce collectif. Après cette première partie, Un orteil dans le vide a fait son entrée sur la piste. Ce spectacle met en scène deux corps qui se portent et se supportent, se tentent la main à travers le vide, dansent... C’est une mosaïque d’images qui parlent de la rencontre, de l’absence, du deuil et d’émotions qui passent et parfois nous dépassent. Un orteil dans le vide ++»

Les plus lus

L’avenir du Movember : verra-t-on apparaître une industrie de la moustache?

7 novembre 2013 - Édito du 8 novembre

Mon expérience de backpacking

19 mars 2014 - Voyage d'un mois en Asie du Sud-Est

PIPA et SOPA

1 février 2012 - «Grâce aux protestations impossibles à ignorer de géants de l’internet comme Wikipedia et M++»

NO FUN / BREAKING BOUNDARIES

1 juillet 2014 - Festival Fringe Saint Ambroise 2014

Le problème qui n’existe pas

16 septembre 2013 - Édito du 13 septembre 2013